Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
7 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre


  Sujet proposé le 02/01/2024 à 11h44 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 4 / 7   |   aller en page :      1  2  3  4  5  6  7     
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2857 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 05/02/2024 à 09h19  
Le règne animal - 2023 - J'ai adoré le film avec des acteurs plutôt bons , surtout le jeune Paul Kircher . Un très bon film fantastique Français .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
773 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 06/02/2024 à 18h00  
Je viens d'aborder Bodies sur netflix. A la base, les histoires de voyage dans le temps, ça ne marche pas.
Avec un maximum d'indulgence, la réalisation est ignoble avec des effets à la 24 particulièrement grotesques.
Pour finir, c'est woke à vomir. Autant j'ai adoré le Jeu de la dame, autant je préfèrerai me descendre un litre d'huile de ricin plutôt que de subir à nouveau ce gaspillage de bande passante.
Signature de Butch Tout refuser et continuer.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 17/02/2024 à 11h38  
Razorback, le premier film du futur réalisateur de Highlander.
Un navet d'ozploitatin à fuir comme la peste (enfin pour le premier quart d'heure, car je n'ai pas tenu au-delà, et comme Highlander est une bouse).
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2857 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 17/02/2024 à 19h19  
Des , une courte série en 3 épisodes . Bon , très moyen , ça parle beaucoup ; sur le sujet des tueurs en série , il y a mieux .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
scifictif

Inscrit le :
08/10/2009
293 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 17/02/2024 à 23h44  

bruss :

Inside N° 9
9 saisons - 49 épisodes
Synopsis ::
Six histoires sans lien se déroulant à chaque fois dans un lieu différent se trouvant toujours au numéro 9. Ces habitations (maison / appartement / manoir) font face à des événements extraordinaires ou macabres, avec une bonne dose d'humour...
*************
Voilà une série " so British " qui est vraiment très bonne . Bien sûr tous les épisodes ne se valent pas , mais on y trouve tous les genres réunis dans chaque saison ; dramatique , horrifique , drôle ... On y retrouve les deux acteurs principaux dans tous les épisodes.


Vu les saisons 5 et 6 sur Arte, c'est remarquable
Me souviens d'une scène d'une inventivité folle dans l'épisode "Sur ses lèvres" (la conversation téléphonique), trouvaille géniale pour faire surgir le hors-champ qui m'a sidéré.
Une grande diversité de registres, tons et genres pour cette Antho d'histoires à chute mémorable.
dernière édition : 17/02/2024 à 23h45   Consulter le profil de scifictif  Envoyer un message privé à scifictif  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 18/02/2024 à 14h33  

Olivier :

Razorback, le premier film du futur réalisateur de Highlander.
Un navet d'ozploitation à fuir comme la peste (enfin pour le premier quart d'heure, car je n'ai pas tenu au-delà, et comme Highlander est une bouse).

Tous deux revus assez récemment : j'aurais dû m'abstenir.

-----------

Une messe pour Dracula (Taste the Blood of Dracula) de Peter Sasdy.

A l'exception de la prestation de Christopher Lee qui, sans être formidable, interprète bien les différentes facettes du personnage (l'aristocrate, le séducteur/hypnotiseur, la bête...), c'est médiocre en tous points.
Je n'avais déjà pas été emballé par le Classique, Horror of Dracula : cet opus-ci est encore un cran en-dessous.


Sale temps pour Dracula : Luc Besson annonce que son prochain film sera un remake/prequelle de l'histoire du Comte !

Robert Eggers, dont j'aime beaucoup les deux premiers films, réadapte de son côté Nosferatu. Hélas, le casting (avec notamment Lily-Rose Depp en lieu et place d'Anya Taylor-Joy initialement prévue) ne me dit rien qui vaille..

-----------

Alors, pour le fun, je regarde Dario Argento (lui aussi auteur d'un Dracula de sinistre mémoire...) pasticher son propre cinéma dans un court-métrage avec deux rappeurs italiens : CVLT.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 18/02/2024 à 14h34   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 19/02/2024 à 09h52  
Le monstre vient de l’espace de William Sachs.
Le voyage jusqu’à Saturne a tourné au cauchemar. Une tempête solaire n’a laissé qu’un seul survivant gravement irradié.
Il se décompose littéralement et ne peut enrayer le processus que par du cannibalisme.
La sf n’est ici qu’un prétexte pour un très bon film d’horreur, aux magnifiques effets spéciaux, notamment la liquéfaction du corps qui se décompose, ou la fuite de l’infirmière au ralenti, sans oublier un jeu d’ombres qui rappelle l’expressionnisme.
Une parfaite synthèse entre Romero et Jack Arnold, à redécouvrir sans la moindre hésitation !
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 19/02/2024 à 09h55  

Olivier :

Une parfaite synthèse entre Romero et Jack Arnold

Vendu ! ^^
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 20/02/2024 à 13h55  
La zone d'intérêt de Jonathan Glazer,
d'après le roman de Martin Amis.

Pendant les toutes premières minutes, constituées d'une bande-son sur écran noir, j'ai craint de me retrouver devant ce que dénonçaient certaines critiques : un dispositif d'art contemporain ayant plus sa place dans une galerie que dans une salle de cinéma.
Heureusement, j'ai vite été rassuré : il y a un récit et des personnages forts (dont une formidable Sandra Hüller en Mme Höss).

À mon sens, le film s'adresse d'abord au cerveau avant de toucher aux tripes :
il m'apparaît plus réfléchi que ressenti.
Est-il seulement possible de faire autrement aujourd'hui, dans une fiction traitant de l'Holocauste ? (Je précise que je n'ai pas encore vu Le fils de Saul...)

Ainsi, je crois c'est un film que je respecterai plus – pour son ambition, ses pistes de réflexions – que je ne l'aimerai
(alors que j'adore le précédent du même réalisateur, le science-fictif Under the skin).
Mais ça reste un sacré morceau de cinéma.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 20/02/2024 à 13h55   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9145 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 20/02/2024 à 14h58  

Citation :

(Je précise que je n'ai pas encore vu Le fils de Saul...)

Un chef-d’œuvre, aux marges de la fiction.
C'est un peu comme si on avait suivi un sonderkommando caméra à l'épaule.
C'est à la fois terrible, et d'un point de vue cinématographique et historique fascinant.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
   Répondre  |   page 4 / 7   |  aller en page :      1  2  3  4  5  6  7     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire