Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
7 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
 

En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre

02/01/2024 à 11h44 
Bonne année à toutes et tous ! Que la vie vous soit agréable, et vous réserve de bonnes lectures comme de bons films !

Pour cette année, ayant réglé quelques problèmes "logistiques", je suis résolu à me rendre plus souvent dans les salles de cinéma.
D'autant plus que nombre d'œuvres de réalisateurs comptant parmi mes préférés devraient sortir dans les douze prochains mois : La zone d'intérêt (Jonathan Glazer) ; The Shrouds (David Cronenberg) ; Chime et un remake français de Serpent's Path (Kiyoshi Kurosawa) ; Polaris (Lynne Ramsay)...

Avez-vous de votre côté des attentes particulières, en films ou séries ?
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 02/01/2024 à 11h45   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 1 / 7   |   aller en page :   1  2  3  [ ...... ]  5  6  7       
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 02/01/2024 à 15h01  

bruss :

Breakdown - film 1997 , avec Kurt Russel . Un plutôt bon film , avec un bon suspense , un côté Duel.

Le pitch fait aussi penser à une autre nouvelle de Richard Matheson, Toilettes pour homme seul.

Je serais curieux de voir ce film. Je me demande pourquoi il n'est pas diffusé sur des chaînes de la TNT alors que d'autres films moins côtés du même réalisateur le sont régulièrement (des histoires de droits, j'imagine...)


------------




Les maîtres de Luigi Zampa,
basé sur un roman, La gente di rispetto, de Giuseppe Fava,
journaliste-écrivain dont l'engagement anti-mafia lui valut de se faire assassiner.

Sorti en France uniquement en vhs, sa réédition du film en dvd est bienvenue tant il ne manque pas de qualités.

L'histoire se déroule dans un petit village de Sicile où débarque une jeune institutrice aux idées progressistes. Le premier jour, sur la place publique, elle se fait importuner par un goujat : le lendemain, ce dernier trône au centre de la place, une balle dans la tête et une fleur dans la bouche. L'enseignante, qui ne connaît pas la région, s'interroge : qui la défend, de façon si radicale ? et pourquoi ?

La quête de cette vérité cachée sera l'épine dorsale d'une intrigue remarquable qui appuie sur les lâchetés et compromissions des gens ordinaires et révèle peu à peu les jeux de pouvoirs qui s'exercent dans l'ombre.

L'héroïne incarnée avec justesse par Jennifer O'Neill est un personnage particulièrement intéressant, car pris entre deux mouvements opposés : de tempérament combattif, elle s'efforce d'user, pour le bien commun, du respect bien mal acquis dont elle jouit auprès de la population locale, tout en étant régulièrement rattrapée par la peur de se savoir au centre d'activités criminelles dont elle ignore les tenants et aboutissants.

La mise en scène, relativement discrète mais d'une grande fluidité, permet d'enchaîner moments intimes et spectaculaires sans que le rythme de l'ensemble soit jamais pris en défaut.
Les décors d'un autre temps de la Sicile profonde sont exploités à bon escient, sans verser dans l'image de carte postale.

Thriller intelligent, riche en suspense et en humanité, Les maîtres, ultime réalisation de Zampa, méritait bien d'être redécouvert.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 02/01/2024 à 15h57   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
3142 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 02/01/2024 à 15h02  
Hello et bonne année à tous (jusque-là, tout va bien).
En tout cas, commencer 2024 avec "Perfect days" de Wim Wenders & Takayushi Takuma ne me paraît pas, a posteriori, un mauvais choix.
"Perfect days" ou l'art de la variation et de la simplicité autour d'un quotidien routinier. Car, si rien ne change, la vie est absurde. L'occasion aussi de se balader à Tokyo, notamment dans le quartier d'Azakusa. Mille diables ! J'ai envie d'y retourner.
   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 02/01/2024 à 15h10  

LeGaidol :

(...) commencer 2024 avec "Perfect days" de Wim Wenders & Takayushi Takuma ne me paraît pas, a posteriori, un mauvais choix. (...) ou l'art de la variation et de la simplicité autour d'un quotidien routinier. Car, si rien ne change, la vie est absurde.

En effet : par les temps qui courent, c'est un film qui doit faire du bien !

(Et je suis ravi de la reconnaissance cannoise de Koji Yakusho, que j'ai tant apprécié dans les films de Kiyoshi Kurosawa et Shohei Imamura.)
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 02/01/2024 à 15h12   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2951 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 03/01/2024 à 04h17  
L'abbé Pierre ,pas mal du tout !Rebel moon part 1 pitoyable
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2857 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 08/01/2024 à 17h08  
Trois hommes à abattre (1980) - un bon Delon .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
773 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 10/01/2024 à 14h09  
Je n'ai pas pu tenir plus de 10 minutes face à Birds of Prey qui est aussi laid et mal cadré qu'un Turbo sur M6 consacré aux dernières BMW.
Signature de Butch Tout refuser et continuer.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2857 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 11/01/2024 à 16h52  
Le cercle des neige - 2024 ; le crash dans la Cordillère des Andes de l'avion qui transportait une équipe de rugby Uruguayenne . Un magnifique remake , à voir .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 12/01/2024 à 09h48  

bruss :

Le cercle des neige - 2024 ; le crash dans la Cordillère des Andes de l'avion qui transportait une équipe de rugby Uruguayenne . Un magnifique remake , à voir .

Je me souviens avoir vu la précédente adaptation de cette histoire (Les survivants) quand j'étais ado.
Malgré ses limites de mise en scène (je gage que le remake est, sur ce point, bien meilleur) et un gros problème de casting (Ethan Hawke, joueur de rugby ?), elle m'avait marqué.
C'est qu'on oublie pas la première fois qu'on découvre pareille histoire...
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
773 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 12/01/2024 à 11h36  

Citation :

.... Rebel moon part 1 pitoyable

Je confirme.
Signature de Butch Tout refuser et continuer.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5656 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 12/01/2024 à 13h10  
Retour sur Le Orme de Luigi Bazzoni,
que j'avais bêtement traduit en première lecture par "les ormes" – ça veut en fait dire "les traces"...
c'est papy Giovanni qui aurait bien ri...)


Le dvd comporte un documentaire précieux pour les amateurs du travail de Vittorio Storaro, le directeur de la photographie d'Apocalypse now et Le dernier empereur :
rien moins qu'1 h 15 mn où il se livre comme rarement, les frères Bazzoni ayant été les comparses de ses jeunes années.

On y apprend notamment que dans les 60s la science-fiction (de Bradbury, Clarke, Asimov...) était une chose importante pour eux.
En témoigne un de leurs premiers courts-métrages, qui se déroule dans un futur dystopique : L'urlo (cette fois-ci, pas de piège, ça veut bien dire "le hurlement"... ^^)

On y apprend également que Storaro et Luigi Bazzoni ont réalisé une série documentaire de près de 12 h sur la ville antique de Rome et ses traces dans l'histoire :
Roma Imago Urbis
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 12/01/2024 à 13h11   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
   Répondre  |   page 1 / 7   |  aller en page :   1  2  3  [ ...... ]  5  6  7       

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire