Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
11 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre


  Sujet proposé le 02/01/2024 à 11h44 par Jim
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 20 / 21   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  19  20  21     
tj

Inscrit le :
20/06/2007
3016 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 03/07/2024 à 03h28  
Enfin vu Mars express sur mon site de streaming favori :il merite ses louanges ! Bon il passe aussi avec le cycle de la cinématheque sur la SF cet été mais un peu la flemme la ...
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9319 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 03/07/2024 à 10h26  

Citation :

Enfin vu Mars express sur mon site de streaming favori :il merite ses louanges !

Tout à fait : vraiment une excellente surprise.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5751 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 03/07/2024 à 16h05  
Vermines de Sébastien Vaniček.

J'avais été étonné d'apprendre qu'une petite série B d'horreur comme celle-ci (où des araignées mutantes infestent un immeuble de banlieue) avait été nommée au César du meilleur premier film... À la voir, je comprends mieux, car elle ne manque pas de qualités.

Pour peu que l'on accepte de ne pas s'interroger sur le pourquoi du comment des mutations/multiplications des bestioles, le film fonctionne très bien, le réalisateur tirant le meilleur parti de moyens limités grâce à une mise en scène classique* mais précise et un montage fort efficace.

Je trouve aussi que les personnages des jeunes de banlieue sont mieux dépeints, semblent plus naturels, que dans la plupart des productions de ce genre.

* dès les premières minutes, je me disais que la réalisation faisait très "américaine", ...et exportable. Ça n'a pas loupé : Vaniček a depuis été engagé pour le prochain Evil Dead.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5751 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 08/07/2024 à 16h52  
Sur la lancée de Deux soeurs, de Kim Jee-Won, j'ai revu J'ai rencontré le diable, du même réalisateur.

Ce dernier film m'avait marqué par certaines scènes (c'est du brutal...) mais décontenancé quand il s'agissait d'en ressortir une appréciation d'ensemble ;
et à la révision, je ne suis pas bien plus avancé. ^^

L'utilisation des ruptures de tons, chères au thriller coréen, atteint ici une forme d'apogée, des notes d'humour s'invitant dans des scènes fortement tragiques ou franchement glauques.

En entretien, Kim Jee-Won évoquait les films des frères Coen (par ex. : No country for old man) où l'humour fait passer des scènes d'une grande violence ; et il y a bien de ce procédé, mais dans un univers plus noir, plus extrême, où l'humour est d'emblée moins présent, moins évident. Alors c'est plus difficile à digérer.

Il disait aussi avoir voulu traiter du "fantasme collectif tabou" qu'est la vengeance sans limite quand elle est à l'encontre d'un "monstre", fût-il humain. Il trouvait les récits de vengeance trop souvent "tièdes, moralisateurs et avec des happy ends déplacés".
Son film n'est certainement pas tiède (au-delà de l'intrigue, l'intensité du jeu des deux comédiens principaux et la virtuosité de la mise en scène éclatent à l'écran) et je lui sais gré d'avoir évité un final rédempteur, pour quelque personnage que ce soit.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 08/07/2024 à 17h05   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9319 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 12/07/2024 à 17h10  
Une bande-annonce pour Watchmen, version animée :
https://actualitte.com/article/118134/bande-annonce/premiere-bande-annonce-pour-la-version-animee-de-watchmen

L'esthétique me rappelle furieusement le Batman animé des années 90.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9319 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 15/07/2024 à 15h25  
J’ai bravé l’enfer des déplacements à l’approche des JO pour aller voir Longlegs, thriller horrifique autour d’un mystérieux tueur en série.
Bien m’en a pris, malgré l’horreur, véritable, des déplacements,
Nicolas Cage nous rappelle qu’il est encore un excellent acteur.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5751 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 15/07/2024 à 17h02  

Olivier :

Longlegs, thriller horrifique autour d’un mystérieux tueur en série.
(...) Nicolas Cage nous rappelle qu’il est encore un excellent acteur.

Dans un bon film et dans un rôle approprié, Cage peut être très bon.
(Le problème est qu'il tourne énormément, dans tout et n'importe quoi, pour règler ses dettes ; et que quand il est mauvais, il ne l'est pas à moitié...)

Pour revenir à ce Longlegs (en référence à "Daddy Longlegs", le nom que les Américains donnent aux arachnides que nous appelons "faucheux" ?), le buzz autour du film a d'abord eu tendance à me repousser, échaudé que je suis par trop de sorties sur plateformes mises sur un piédestal avant d'être remplacées par les suivantes, mois après mois.
Cependant, la lecture de certains retours me donne envie et j'espère que film passera dans les cinémas que je fréquente.
Il se dit qu'Osgood Perkins* est particulièrement habile à créer des ambiances, visuelles et sonores, anxiogènes (et ce dès son premier film, The Blackcoat's Daughter, qui semble jouir d'une belle côte outre-Atlantique).


* je n'ai appris que récemment qu'il est le fils d'Anthony...
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 15/07/2024 à 17h03   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9319 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 16/07/2024 à 10h14  
Formule pour un meurtre d'Alberto De Martino, chez l'excellent Le chat qui fume.

Un giallo très tardif, riche en rebondissements, qui offre un regard très intéressant sur le handicap, thème finalement peu traité au cinéma. Ce que j'ai aimé, c'est que la handicapée n'est pas une victime qui doit inspirer la pitié, mais une femme forte, prise dans une machination.
La scène évoquant l'origine du handicap, tout en allusion et en ellipse, avec son petit clin d’œil à Eisenstien, est magnifique.
Une très bonne pioche, chez cet excellent éditeur qui se revendique à juste titre comme l'anti-Netflix. Pas à dire, que ce soit l'esthétique du contenant, ou le contenu, est certainement le meilleur éditeur actuel, au-delà du seul cinéma de genre.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
5751 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 19/07/2024 à 09h56  
Longlegs d'Osgood Perkins.

Un dernier acte trop explicatif à mon goût est bien le seul reproche que je pourrais faire à ce thriller entre policier et fantastique, premier film que j'aurai vu parmi les quatre de ce jeune (au sens où il a débuté récemment) réalisateur.
Parce que le reste regorge de qualités : une ambiance, un suspense prégnant, un sens aigü du cadre, des acteurs impliqués (dans deux rôles casse-gueule, chacun à leur manière, Nicolas Cage, étonnant, et Maïka Monroe, dont le jeu a gagné en épaisseur, s'en tirent très bien)...

Je serai curieux de voir d'autres films de Perkins : pas forcément le prochain, adaptation de la nouvelle Le singe de Stephen King, (médiocre, dans mon souvenir), qu'il présente comme une comédie horrifique ; plutôt les précédents, en espérant que l'accueil de Longlegs donne des idées à des éditeurs de dvd...
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 19/07/2024 à 10h41   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
bruss

Inscrit le :
08/05/2007
2920 messages
RE : En 2024, devant de bons films tu vas t'ébattre 21/07/2024 à 15h00  
le dernier La planète des singes , pas grand chose de nouveau , beau travail au niveau des images , sinon l'histoire bof , avec du déjà vu dans les anciens épisodes .
   Consulter le profil de bruss  Envoyer un message privé à bruss  
   Répondre  |   page 20 / 21   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  19  20  21     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire