Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
21 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

Derniers achats , y'en a pas ?


  Sujet proposé le 20/07/2016 à 17h51 par bruss
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 74 / 78   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  73  74  75  76  77  78     
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2723 messages
RE : Derniers achats , y'en a pas ? 22/10/2021 à 21h21  
Si il y a quelque chose que je lirais a cette occasion , c'est mon Dune encyclopedia qui languit dans ma PAL depuis trop d 'années ..
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
8362 messages
RE : Derniers achats , y'en a pas ? 23/10/2021 à 11h21  
Destination 3001 antho signée Bob et Jacques Chambon.

Quand les ténèbres viendront d'Asimov, parce qu'il parait que ce sont ses meilleures nouvelles.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2723 messages
RE : Derniers achats , y'en a pas ? 23/10/2021 à 19h09  
The doors of Eden de Tchaikovsky et La nuit du faune de Lucazeau . Oui je sais j 'ai fini par ceder au buzz, mais j 4ais apprécié Latium . Absolument pas mis en valeur dans la librairie, ce qui est curieux vu son succès et son statut ...
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
684 messages
RE : Derniers achats , y'en a pas ? 24/10/2021 à 12h13  

Citation :

Quand les ténèbres viendront d'Asimov, parce qu'il parait que ce sont ses meilleures nouvelles.

En tout cas la nouvelle qui fait le titre est une excellente histoire amha. Les grandes heures de la SF campbellienne. Rien à voir avec le gloubi-boulga du cycle Fondation.
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
SG-LYON

Inscrit le :
02/12/2008
501 messages
RE : Derniers achats , y'en a pas ? 24/10/2021 à 17h51  
[img]The doors of Eden de Tchaikovsky et La nuit du faune de Lucazeau . Oui je sais j 'ai fini par ceder au buzz, mais j 4ais apprécié Latium . Absolument pas mis en valeur dans la librairie, ce qui est curieux vu son succès et son statut ...[/img]

En effet, c'est étonnant.
   Consulter le profil de SG-LYON  Envoyer un message privé à SG-LYON  
soleilvert

Inscrit le :
28/02/2005
901 messages
RE : Derniers achats , y'en a pas ? 27/10/2021 à 21h35  

Citation :

Rien à voir avec le gloubi-boulga du cycle Fondation.


Cette illisibilité, pas spécifique à Asimov, me fait remonter en mémoire deux réflexions l'une d'Altairac me disant que la SF américaine valait bien le surréalisme et l'autre de Hugo Bellagamba relayant des propos de Serge Lehman sur la proto-SF française dans la préface de Chasseurs de chimères :
"Sur la forme, aucun auteur français, au contraire des chantres de l'imaginaire américain prompts à se doter des instruments idoines, Heinlein en tête, n'a cherché à adapter le style à la nouveauté du propos. Tous les français, essentiellement par souci de reconnaissance littéraire, se sont coulés dans le sacro-saint modèle du « roman bourgeois ». Ce que Jacques Baudou appelle le choix de « la voie lettrée », par opposition à « la voie populaire » qui fut celle des pulps.
Signature de soleilvert blog : La sortie est au fond du web
   Consulter le profil de soleilvert  Envoyer un message privé à soleilvert  Visiter le site de soleilvert  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
684 messages
RE : Derniers achats , y'en a pas ? 28/10/2021 à 10h01  
Je ne suis pas sûr de bien comprendre, soleilvert. A la fois, via Altairac, tu rapproches la SF américaine du surréalisme, et via Ugo (à propos c'est pas Hugo mais Ugo, c'est un copain...) Bellagamba, Serge Lehman et Jacques Baudou, tu dis que la SF américaine a emprunté une voie populaire contrairement à la (proto) SF française. Pour moi la SF américaine de cette époque, c'est surtout une littérature d'idées, ou disons,d'idées et d'actions avec le curseur placé différemment selon les revues, plutôt idées avec Astounding, plutôt action avec Planet Stories, qui ne s'embarrasse, en tout cas, pas de style. En ce sens elle est hyper-lisible (un symptôme, elle se lit très facilement en VO). Quand je dis que Fondation est un gloubi-boulga, je veux parler de la construction du roman, fait de morceaux mal raccordés ensemble, qui fait que c'est ch** à lire. Je sais pas si c'est que la SF est à l'origine surtout une littérature de nouvelles ou ne novellas, mais les romans de la première génération ont souvent des allures de fix-up plus ou moins affirmés et plus ou moins maîtrisés. Tout ça à mon humble avis, bien sûr.
dernière édition : 28/10/2021 à 10h02   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
8362 messages
RE : Derniers achats , y'en a pas ? 28/10/2021 à 11h53  
La SF US était très orientée nouvelles (publiées en revues), beaucoup plus que la SF française qui publiait pas mal de romans, avec parfois une teinte politique (Verne était républicain, influencé par le positivisme).

Le surréalisme n'a jamais vraiment aimé les romans, et à part Crevel, (qui anticipe la New wave) on compte peu de romans authentiquement surréalistes. Sans oublier que le surréalisme était clairement politique, passant peu à peu de l'anarchisme au trotskysme puis au gauchisme, avec un anti-stalinisme et un anti-étatisme assez affirmés.

Il faudrait aussi ajouter le nouveau roman, qui est d'un formalisme chiant comme la pluie (Sarraute, Robbe-Grillet, Butor, Simon, etc.). Totalement illisible, maintenant que la mode est passée (comme le structuralisme).
Certains auteurs de SF ont eu l'intelligence d'articuler fiction et éclatement, pour signer de grands romans (je pense en particulier à Malzberg).
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 28/10/2021 à 11h56   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
684 messages
RE : Derniers achats , y'en a pas ? 28/10/2021 à 12h19  

Citation :

Il faudrait aussi ajouter le nouveau roman, qui est d'un formalisme chiant comme la pluie (Sarraute, Robbe-Grillet, Butor, Simon, etc.). Totalement illisible, maintenant que la mode est passée

Alors là complètement pas d'accord. Tous ces gens là sont ce que la littérature française voire mondiale a fait de mieux dans les années 1950. Et ce n'est absolument pas illisible, c'est absolument passionnant : les 4 que tu cites particulièrement, plus d'autres, Pinget, Duvert, Beckett naturellement... Et si la mode nouveau roman est effectivement passée, la plupart de ces auteurs des éditions de Minuit sont devenus des classiques encore très lus. Simon a eu le prix Nobel. Beckett aussi. Simon et Sarraute sont à la Pleiade. Bref, ce sont devenus des classiques au même titre que Flaubert ou Balzac...
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
8362 messages
RE : Derniers achats , y'en a pas ? 28/10/2021 à 14h01  
Perso, ils m'ont ennuyé comme jamais : Les gommes, La jalousie, Les fruits d'or, La modification, Les géorgiques font partie de mes pires souvenirs de lecture. Avec Duras, Ronsard et du Bellay (oui, je n'aime pas la poésie du XVIe, à part Agrippa d'Aubigné)..
Par contre, j'avais bien aimé L'ère du soupçon de Sarraute, tandis que Pour un nouveau roman de Robbe-Grillet m'est tombé des mains, comme son espèce d'autobiographie..
J'avais essayé de lire La jalousie, recommandé par Berthelot comme transfiction, mais là encore, le bouquin m'est rapidement tombé des mains.

J'avais beaucoup aimé ce passe d'Orwell ou l'horreur de la politique de Simon Leys (outre ses Ecrits sur la Chrine où son érudition, sa lucidité et son humour font toujours mouche) :
"Notons qu’un de ses tardifs calomniateurs fut l’illisible Claude Simon. Dans ses Géorgiques (1981), la calomnie bête et basse n’est tempérée que par l’inintelligibilité générale de la prose. Mais, à moins d’être un académicien suédois, qui donc voudrait lire Simon ?"
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 28/10/2021 à 14h09   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
   Répondre  |   page 74 / 78   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  73  74  75  76  77  78     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire