Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
7 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3721 messages
 

Affaires de styles

18/05/2008 à 18h55 
S'il est un domaine subjectif en littérature, c'est,sans doute, celui de l'appréciation du style d'un auteur.

En quoi est-ce que vous l'aimez ou ne l'aimez pas ?
Comment le définiriez-vous ?
Quels sont vos auteurs favoris ou honnis, sur ce point ?
Qu'est-ce qui fait que d'aucuns trouvent les plumes d'Asimov ou Dick plates et inélégantes alors que d'autres les trouvent claires et épurées ?

Pour ma part, j'apprécie particulièrement la fluidité du style de Silverberg, que je trouve habile à retranscrire le courant de pensée, j'aime les les ornementations atmosphériques, modernes chez Shepard, archaïques chez Lovecraft, et je savoure le rythme de la prose de Bester, sans doute tirée de son expérience des scripts...

Et vous ?
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 1 / 5   |   aller en page :   1  2  3  4  5       
vda

Inscrit le :
16/02/2006
1477 messages
RE : Affaires de styles 19/05/2008 à 09h01  
Question pas évidente que celle du style. Personnellement, un texte simple, qui transmet ses idées ou son univers peut me satisfaire. Au contraire, j'ai beaucoup de mal, de dédain, pour ceux qui n'ont selon mon appréciation qu'un style (les romans de Le Clezio). Mais ce travers est plutôt rare en sf, l'inverse étant beaucoup plus fréquente. L'idéal est lorsque la forme et le fond sont en cohérence, lorsque l'auteur à la souplesse d'écriture permettant les changements de rythme, des cadences spécifiques.
Cette petite musique qui fait que l'on reconnaît immédiatement un auteur ne me paraît pas fréquente en science-fiction : Bester l'a d'une façon ironique et brutale ; Le Guin aussi qui sait poser très rapidement une atmosphère par glissements réguliers et répétés.
Question complexe. Et sans doute ne fais-je pas suffisamment attention au style.
   Consulter le profil de vda  Envoyer un message privé à vda  
Gui

Inscrit le :
10/08/2006
2910 messages
RE : Affaires de styles 19/05/2008 à 13h11  
C'est surtout l'histoire qui m'intéresse : l'équilibre entre les évènements, les idées, les personnages,... bref ce qui fait le fond plus que la forme

Du coup, le style m'importe peu, mais s'il est illisible ça me pose bien sûr un problème
Signature de Gui « Fouiller son âme, quoi de plus mortellement ennuyeux. Mais échanger pour de bon des signaux avec Mars, voilà une tâche digne d'un poète lyrique. » - Ossip Mandelstam
   Consulter le profil de Gui  Envoyer un message privé à Gui  Visiter le site de Gui  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3721 messages
RE : Affaires de styles 19/05/2008 à 18h17  

vda :

lorsque la forme et le fond sont en cohérence, lorsque l'auteur à la souplesse d'écriture permettant les changements de rythme, des cadences spécifiques.

Quand l'art du verbe rejoint l'art de l'hypothèse en un équilibre dynamique, à nos yeux , parfait...


vda :

Et sans doute ne fais-je pas suffisamment attention au style.

Et peut-être n'est-ce pas plus mal, le meilleur style pouvant être celui qui ne se remarque pas.


Gui :

C'est surtout l'histoire qui m'intéresse : l'équilibre entre les évènements, les idées, les personnages,...

Les idées et la narration avant le style, en somme.


Sinon, en ce moment, je remets un peu à Asimov par le biais de sa série des veufs noirs et trouve que son style que je jugeai peu naturel, un peu compassé, en SF colle parfaitement à ces énigmes débattues, en fin de repas, dans une ambiance très XIXème siècle.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 19/05/2008 à 18h18   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6258 messages
RE : Affaires de styles 19/05/2008 à 19h15  
J'aime beaucoup les jeux de Volodine sur le style dans Des enfers fabuleux, en particulier ses pastiches de Céline.

Sinon, j'aime beaucoup les langueurs ballardiennes (romans des années 60).

Mais mon styliste favori est hors-sf. J'aime beaucoup l'aridité cassante et la distance ironique de Jean-Patrick Manchette.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Gutboy

Inscrit le :
05/05/2006
1268 messages
RE : Affaires de styles 20/05/2008 à 05h52  
En polar, le style de plus en plus tranchant, saccadé , sec d'Ellroy me plait énormément. En SF j'avoue que je ne porte pas tant attention au style qu'aux idées.
Signature de Gutboy The abyss should shut you up. Peter Watts - Starfish
   Consulter le profil de Gutboy  Envoyer un message privé à Gutboy  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
1858 messages
RE : Affaires de styles 20/05/2008 à 09h04  
ah?
Mouaif , je trouve qu'il est allé quand même trop loin . Autant j'adorais tout ce qu'il a fait au début , autant j'ai laissé tomber les tous derniers ( American ,etc ...) qui adoptaient de plus en plus le style télégraphique .
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
Gui

Inscrit le :
10/08/2006
2910 messages
RE : Affaires de styles 20/05/2008 à 12h31  

Jim :

Les idées et la narration avant le style, en somme

Exactamento
Signature de Gui « Fouiller son âme, quoi de plus mortellement ennuyeux. Mais échanger pour de bon des signaux avec Mars, voilà une tâche digne d'un poète lyrique. » - Ossip Mandelstam
   Consulter le profil de Gui  Envoyer un message privé à Gui  Visiter le site de Gui  
looper

Inscrit le :
06/02/2006
343 messages
RE : Affaires de styles 20/05/2008 à 15h25  

"Gutboy" :

En polar, le style de plus en plus tranchant, saccadé , sec d'Ellroy me plait énormément. En SF j'avoue que je ne porte pas tant attention au style qu'aux idées.


Ma limite pour Ellroy, c'est White Jazz. La lecture de ce roman m'a déplu. Je préfère nettement quand il se retient d'être trop tranchant, sec ou saccadé.

Bref...

En SF, le style compte pour moi autant que dans n'importe quel autre genre, et comme dans n'importe quel autre genre, ce qui m'importe est son lien avec l'histoire.
J'aime beaucoup les style de Ballard, Curval et autres auteurs dits "lents", mais c'est précisément parce que les styles en question sont un choix esthétique découlant presque obligatoirement de l'histoire narrée. Pas sûr que je raffolerais d'un space opera à cent à l'heure écrit à la Ballard. (C'est peut-être la raison qui me fait bloquer sur les pace op', allez savoir.)

Ceci posé, le style qui me fascine le plus reste un style d'apparence simple, parfois même académique, comme dans les meilleurs Pelot et même les meilleurs Dick.
Ou quand tout coule avec facilité.
   Consulter le profil de looper  Envoyer un message privé à looper  
Nostromo

Inscrit le :
01/12/2006
1019 messages
RE : Affaires de styles 20/05/2008 à 17h48  
L'affirmation,assez répandue,que Dick n'aurait pas de style est une illusion due à la fausse simplicité narrative de ses romans;
en fait,on rentre si aisement dans ses livres et ses personnages sont campés en si peu de phrases et pourtant si réels aux yeux du lecteur que j'ai toujours considéré Dick comme un grand styliste;
rare sont les ecrivains ou l'ecriture est si en adéquation avec les personnages,Dick est l'ecrivain des petites gens de la classe moyenne,des loosers sympathiques,donc pas besoin d'emphase pour décrire leur monde.
L'inverse est tout aussi passionnant,un auteur comme Harlan Ellison est l'archétype du styliste hors pair qui arrive à sublimer des histoires assez banales,
Robert Silverberg dans sa meilleure période me semble être le compromis idéal entre ces deux extrèmes.
   Consulter le profil de Nostromo  Envoyer un message privé à Nostromo  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
3721 messages
RE : Affaires de styles 20/05/2008 à 20h49  

looper :

les styles en question sont un choix esthétique découlant presque obligatoirement de l'histoire narrée.


Nostromo, au sujet de Dick :

rare sont les ecrivains ou l'ecriture est si en adéquation avec les personnages


A m’arrêter un temps sur la question du style, j’aurais bien tort de le considérer isolément et non pas, comme vous le faites remarquer, dans son adéquation avec l’ensemble des composantes du récit (thèmes, idées, personnages, évènements, que sais-je encore…)

Un auteur accompli aurait ainsi la capacité de développer non un style, si « brillant » puisse-t-il paraître, mais des styles.

Tout en conservant, ce me semble, un substrat indissoluble : sa « voix », sa petite « musique » personnelle qui fait qu’un lecteur vraiment familier saurait le retrouver entre mille.
(Je crois que c’est Jean-Claude Dunyach qui rattachait ça à la respiration, à la manière physique d’écrire, de taper au clavier…)
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
   Répondre  |   page 1 / 5   |  aller en page :   1  2  3  4  5       

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014