Cadavres exquis
  Temps futurs : nouvelles
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
18 visiteurs actuellement
  Ecrire : les cadavres exquis
Vibration
un cadavre exquis proposé par Ione

5 chapitres ont été proposés pour ce cadavre exquis
Réagir
Aucun commentaire pour le moment


chapitre 1chapitre 2chapitre 3chapitre 4chapitre 5
IonemorcalacrouteLeoE-Traym


Vibration

Chapitre 3 proposé par lacroute
Ce texte a été déposé le 12/05/2005


     Du SMIC au RMI il n'y a que l'épaisseur de deux lettres qui disparaissent au profit de ce R, comme Rue, qui te guette, t'attend et te happe...!
     Ton univers se rétrécit à trois couches de duvets cradingues au-dessus des vapeurs chaudes d'une bouche de métro...!
     Aux Costards-Cravates tu leur dis tout de suite «oui». T'es déjà presque plus un homme, alors pourquoi pas un cobaye...? On t'offre la chambre de clinique super luxe, les perfs de «vous-n'avez-pas-besoin-de-savoir-quoi» et un compte en banque qui gonfle, qui gonfle... De quoi te recommencer une nouvelle vie, si tu t'en sors pas trop amoché...!
     Y'a que le machin miniaturisé qu'ils t'ont injecté sous la peau qui te pose problème. Ils te l'ont mis, ils te l'enlèveront, ils te l'ont promis...! Et maintenant, t'es pas sûr de pouvoir t'en passer, tu voudrais bien le garder, il t'a dévoilé l'explication de tant de mystères... C'est la seule solution à ta survie...!
     Ils, tu les sens pas très loin. Ils t'attendent, ils guettent tes rêves devant le vingt pouces de leur PC. Ils s'inquiètent de ces images éternellement floconneuses qui envahissent l'écran. Tu en es le seul responsable. Leur système n'est pas en cause...!
     Le biomodem tend son fil invisible entre eux et toi. Mais, là où ils n'ont vu qu'une source de renseignements à leur entier bénéfice, tu y as découvert un double sens de circulation dont tu peux tirer bénéfice. A commencer par ce parasitage neigeux dont tu les abreuves, histoire de tromper ton monde. Il est né de cette part de toi-même que tu ne comprends pas très bien et qui grouille de choses informes.
     Tu as fouillé leur disque dur octet après octet, décrypté les finalités de l'expérience, découvert l'héroïne, le NH-3 et son histoire... ta mort au bout de la route...!
     Et, au-delà de leur PC, tu sens ce monde virtuel, cette toile informatique qui enveloppe le monde, ce Web aux ramifications gigantesques. Il te suffirait d'un fil d'Ariane pour dénicher «Ceux-qui-comme-toi»...!
     Ton passé SF les intéresse. Cet imaginaire apte à recréer cette «faune de l'espace» made in Hollywood s'entretuant au pourtour d'une piscine à l'eau rougie de sangs mêlés.

     Mais un autre pôle d'intérêt envahissait ta vie dans cet autrefois qui fut le tien et où l'argent n'était pas un problème majeur. Et c'est cet autre monde qui va peupler ta chambre de clinique. Ils ne s'y attendent pas. Il te suffit d'en écouter les prémisses dans ton corps qui lentement mijotent sous les effets conjugués de la drogue et du NH-3...!
     Sous la pression de l'héroïne qui envahit tes veines, des bulles oniriques grimpent à l'assaut de ta conscience. Elles effleurent tes neurones, éclatent et libèrent des notes en sarabandes sonores que tu es le seul à percevoir... Riffs acidulés de guitare saturée. Vrombissements rythmiques, lourds et répétitifs de basse aux cordes détendues. Eclats cristallins de cymbales...
     Et, lorsqu'enfin tes tissus seront bien imbibés de NH-3, ils auront ce qu'ils attendent de toi: un univers à explorer, à comprendre et à exploiter...Mais tu ne seras plus là pour juger de ta contribution à l'humanité...! A moins que du Web...!
     C'est encore vague, mais une ébauche se forme dans ton esprit: un théâtre, un gigantesque théâtre... Le mythique Carnegie Hall de New York reconstitué, grandeur nature, dans le carcan étroit d'une chambre de clinique.
     Et sur scène, les 3J dans leur splendeur d'antan :
     Hendrix en habits de lumières bariolés, accroché langoureusement à son éternelle Fender blanche, en extirpant d'éblouissants arcs-en-ciel sonores...
     Janis Joplin aux petites lunettes rondes en verre fumé, à la chevelure blonde en serpillière de foin, vomissant de ses tripes de blanche des phrasés de noire...
     Jim Morrison en costard peau de lézard, à la gueule d'ange de l'enfer, éructant son roadhouse blues comme si c'était le dernier...
     Sortez les magnétos...! Le boeuf d'outre-tombe, l'ultime trip de ces trois géants des 70's à portée d'immortalité, à graver dans la cire...!
     Quelques minutes de bonheur intégral avant que les ectoplasmes musicaux n'explosent comme des bulles de savon, avant «qu'ils» ne retrouvent ton corps déchiqueté et sanguinolent étendu sur la table de mixage... avant que le silence ne retombe...
     Et, au-delà de ta mort annoncée, cet espoir de dénicher les autres sur le Net et qu'ensemble...


chapitre 1chapitre 2chapitre 3chapitre 4chapitre 5
IonemorcalacrouteLeoE-Traym

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire