Cadavres exquis
  Temps futurs : nouvelles
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
25 visiteurs actuellement
  Ecrire : les cadavres exquis
Deded
un cadavre exquis proposé par morca

3 chapitres ont été proposés pour ce cadavre exquis
Réagir
Aucun commentaire pour le moment


chapitre 1chapitre 2
morcalacroute
JC


Deded

Chapitre 2 proposé par lacroute
Ce texte a été déposé le 16/10/2005


     Deded : un fléau pour les Humains, un rêve pour les Cafards...!
     Les premiers allaient s’éteindre, les seconds s’imposer...!
     Mais il existait une place entre les deux...!
     l’Homme-Insecte cristallisait l’espoir d’une troisième race...!

     Frère Youngus Ang connaissait son histoire messianique...! Son prêche venu des Décombres l’avait peu à peu convaincu...! Il s’était converti secrètement à Celui qui promettait un monde débarrassé de L’Avant...! La voix de l’Elu était née dans les Ruines charbonneuses, sous la poussière brillante étalée sur la ville, sous les pierres des ruelles où grouillait le Nouveau Peuple...! Elle était venue de la bouche des Sans-Lieux qui espéraient beaucoup de la Grande Alliance promise avec les Rampants. Son souffle envahissait maintenant les arcades obscures de La Grande Basilique...! Les prêtres prenaient peur...!

     L’origine même du nom de L’Homme-Insecte ne laissait aucun doute sur le destin que lui-même s’allouait...! Il ne l’avait pas choisi par pur hasard. «Deded», considéré en tant que nom propre, lui était apparu comme un palindrome. Il conservait le même sens lu de gauche à droite et inversement. Curieuse construction de lettres en folie soigneusement organisées...! Il en avait lu un bel exemple dans «Histoire comique des états et empires de la Lune et du Soleil» de Savinien Cyrano de Bergerac : « A révéler mon nom, mon nom révèlera ». Phrase prémonitoire s’il en fut...! Il se considérait depuis lors et le prouverait comme le Lien Sacré entre La Race Déchue, celle d’Avant et l’ère nouvelle qui frappait des élytres et des antennes à la porte du Futur...

     Youngus Ang accordait beaucoup de crédit à ses prémonitions...! Il sentait son destin lié à celui de L’Homme-Insecte...! Les prémisses dataient de quelques mois à peine... Il se trouvait seul dans sa cellule, un soir, à l’heure rituelle de l’Expiation...! Son nez le grattait...! Le minuscule débris dur et blanchâtre que son auriculaire avait extrait de sa narine gauche, qu'il avait contemplé d'un oeil satisfait, qu'il avait expédié d'une pichenette entre pouce et index... avait heurté le plancher à l’issue de sa trajectoire aérienne courbe, filé brusquement au ras des plinthes, s’était perdu entre deux pierres mal jointes du mur...! Comme une minuscule blatte frénétique, effrayée par le bruit d’un pas, zigzaguant sur le parquet à la recherche d’une cachette...! Pour Youngus, elle était devenue la Sainte Blatte, celle par qui l’Annonce lui avait été faite...! Il s’était pris à espérer...! Etait-il une des Clefs de l’Elu, un des éléments du puzzle de chitine ? Etait-il celui à qui Deded viendrait prendre une partie de ce qui lui manquait avant sa Grande Métamorphose...! Si tel était le cas, il lui offrirait son oreille gauche et ses dix doigts...! Ils étaient désormais prêts...!

     Une nuit, Deded, en pensée était venu lui parler...! L’impression palpable de mots et de phrases courant sur ses neurones, s’incrustant dans ses aires mémorielles...! Elles lui avait parlé d’un plan...! La promesse d’un sacrifice qui ne serait pas vain...! Depuis lors Youngus Ang attendait...!

     Pas feutrés, murmures diffus, bruits des prie-dieu que l’on tirait sur le pavé. Bouillie sonore qui tourbillonnait sous les voûtes de la nef, rebondissait en échos assourdis dans les transferts de la Grande Basilique...!

     Comme d’habitude depuis quelques temps, Frère Youngus Ang s’était installé au fond. Dernier siège du dernier rang dans le transept de gauche...! Il jouait à l’homme frileux. Il n'avait pas le choix. Capuche rabattue sur le visage, plus particulièrement sur l’oreille gauche. Là où, chair et cartilage, lentement se métamorphosaient en élytre de cigale fine et transparente, vitrail organique qu'il sentait frémir parfois. Il enfonçait ses mains noueuses dans les larges manches de sa robe de bure. Déjà ses doigts ne lui appartenaient plus, agités d'une vie qui leur était propre. Dix boudins noirs, durs et brillants qu’il devait cacher...! Dix carapaces de chitine encapsulant les phalanges. Dix fois six paires de brindilles longues et fines, aux articulations noueuses naîtraient bientôt. La Petite Métamorphose commençait en lui, en prélude à l’Ultime : celle de l’Homme-Insecte....! Son corps n'était que l'amorce d'une chrysalide d'où jaillirai quelques clefs que Deded attendait...

     L'Homme-Insecte était dans les murs, il le sentait. Un garde avait été retrouvé mort devant la herse relevée d'une des portes de la ville. C'était lui, sans aucun doute. Il l'imaginait, ombre parmi les ombres, remontant les rues engluées de ténèbres. Il ne l'attendait pas si tôt. Le plan avait été chamboulé. Beaucoup d'avance sur le programme. Pourquoi ?

     Yongus Ang jetait des regards inquiets en direction des déambulatoires, vers les gardes pontificaux alignés devant les tableaux du Chemin De Croix. Derrière les hommes immobiles, circulaient pliés en deux, les Désinsectivores rasant les murs. Les moines de l'Ordre de Saint Veygon Bert se montraient omniprésents depuis quelques semaines. Réservoir cylindrique sanglé sur le dos, longue canne creuse à bout de main, ils pulvérisaient les plinthes d'une brume qui sentait le soufre.

     Un jour, un Saint Inquisiteur aurait pu accompagner la petite armée privée du Premier Vicaire de Dieu, le regarder ironiquement dans les yeux et venir l’arrêter sous l’inculpation d’hérésie. L’Inquisition, comme une araignée, qui sent les plus légers effleurements contre sa toile, bien qu’elle paraisse s’en désintéresser tout à fait...! Mais elle aurait du frapper plus tôt...! Les données pour elle allaient changer... Quelques nouvelles pièces de puzzle allaient incorporer l’armure de chitine de l’Homme-Insecte...!

     Sainte Blatte...! Un nouveau nom sur le calendrier, arrimé à la date du jour, annonçant les prémisses d’une aube nouvelle...! Sainte Blatte...! En hommage à la première vision de Youngus et à son sacrifice...!


chapitre 1chapitre 2
morcalacroute
JC

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire