Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
34 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Gracie

Inscrit le :
05/10/2004
37 critiques
1857 messages
Consulter le profil de Gracie
Envoyer un message privé à Gracie

Les cavernes d'acier

Isaac Asimov


Les cavernes d'acier
Traduction : Jacques Brécard
Illustration : Wojtek Siudmak
Titre original : The Caves of Steel
Première parution : 1954

 Pour la présente édition :

Editeur : J'ai lu

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (22 réponses)

Dans un futur très lointain, l'humanité a évolué dans deux directions très antinomiques :

D'abord les spaciens, descendants de pionniers ayant autrefois colonisé une cinquantaine de planètes, ils ont presque totalement éliminé les maladies, jouissent d'un longévité extraordinaire et, très peu nombreux, leur société ne fonctionne que grâce à la présence et au travail d'une foule de robots au milieu desquels ils vivent très conforablement. Au fil du temps ils sont souvent devenus de plus en plus hostiles aux terriens. Cependant, certains de ces spaciens ont installé une cité (spacetown) sur la terre dans le but d'essayer de faire sortir les terriens de leurs cavernes d'acier.

Restés sur leur planète surpeuplée, où le manque de ressources naturelles devant la prolifération des humains a exigé une rationalisation à l'extrême des modes de consommation et d'activité, les terriens se sont concentrés dans des villes immenses, recroquevllées sur elles-mêmes pour finir pas se refermer sous des coupoles d'acier et de béton. Coupés de la nature, aglutinés dans ces cités ils ne supportent plus l'air libre et les grands espaces, et refusent la présence des robots parmi eux.

Un événement tragique va bouleverser le monde des terriens autant que des spaciens : le meurtre d'un célèbre roboticiens spacien, apparemment impossible et insoluble, il met en danger l'équilibre des relations entre les deux communautés et la pérennité de la société terrienne.

Elijah Baley coté terrien va être chargé de l'enquête tandis que Spacetown lui adjoint un robot, Daneel Olivaw. Mais l'enjeu véritable de cette enquête est très politique : Les spaciens veulent destabiliser la société terrienne en l'amenant à accepter les robots en son sein. Si le robot découvre la solution le premier, le grand risque pour la police terrienne est de se voir remplacée par des robots, et Elijah, comme beaucoup, perdrait son boulot. Baley doit donc prouver qu'un humain est plus perspicace et plus efficace qu'un robot ! Bien sûr l'énigme sera résolue et Baley et Olivaw connaîtront bien d'autres aventures.

Voici sans aucun doute l'un des chefs-d'oeuvre d'

Asimov

. Publié pour la première fois en 1954, il fait partie de la série des robots débutée vers 1950 et met en scène le plus célèbre d'entre eux.

Ce qui en fait une immense réussite, c'est la complexité et la pertinence de cet univers, ces personnages très humains, complètement phobiques et qui foncent dans le mur en fermant les yeux , tout ceci étant associé à une intrigue policière très SF, impeccable dans son développement comme dans son dénouement. C'est simple : il n'y a rien à jeter dans les cavernes d'acier !




Isaac Asimov est né à Smolensk (U.R.S.S.) en 1920. Il est naturalisé américain et a conquis dans ce pays d'importants grades universitaires en biologie et en chimie. Parallèlement à son activité scientifique, il mène, depuis 1939, une carrière d'écrivain à la fois dans le domaine de l'anticipation et dans celui de la vulgarisation scientifique.

Les cavernes d'acier sont les villes souterraines du futur. Là, bien que privés d'air et de lumière naturels, des millions d'hommes vivent à un rythme étourdissant.
Malgré une civilisation super-scientifique et l'apparition de robots intelligents, les passions humaines n'ont pas cessé pour autant et le meurtre n'a pas disparu. Mais le problème de Lije Baley n'est pas seulement de retrouver un meurtrier, il est aussi d'y parvenir avant son collègue R. Daneel. R. = Robot, car R. Daneel est un androïde au cerveau électronique ultra-perfectionné, créé certes par l'homme, mais qui n'attend peut-être que l'occasion de prendre sa place.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (22 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Les dieux eux-mêmes   

Les dieux eux-mêmes

    

Isaac Asimov



Cette critique est signée oman
5 réponses y ont été apportées. Dernier message le 04/01/2006 à 21h00 par gylles

Flûte, Flûte et Flûtes !   

Flûte, Flûte et Flûtes !

    

Isaac Asimov



Cette critique est signée Trevize
Aucune réponse pour le moment...

Face aux feux du soleil   

Face aux feux du soleil

    

Isaac Asimov



Cette critique est signée Gracie
3 réponses y ont été apportées. Dernier message le 23/10/2007 à 13h52 par PETRVS

Les robots de l'aube   

Les robots de l'aube

    

Isaac Asimov



Cette critique est signée Gracie
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 14/09/2007 à 16h19 par Gui

Les Robots et l'Empire   

Les Robots et l'Empire

    

Isaac Asimov



Cette critique est signée Mathieu
19 réponses y ont été apportées. Dernier message le 18/08/2010 à 00h02 par dragonet70

La Fin de l'éternité   

La Fin de l'éternité

    

Isaac Asimov



Cette critique est signée Gui
7 réponses y ont été apportées. Dernier message le 01/10/2010 à 11h59 par Gutboy

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014