Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
7 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Toltek

Inscrit le :
25/01/2005
2 critiques
87 messages
Consulter le profil de Toltek
Envoyer un message privé à Toltek

La Voie Terrestre

Robert Reed


La Voie Terrestre
Traduction : Bernard Sigaud
Titre original : Down The Bright Way
Première parution : 1991

 Pour la présente édition :

Editeur : Le Livre de Poche
ISBN : 2-253-07206-0

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (4 réponses)

Il n'y a pas une Terre, mais une infinité. Elles s'alignent le long de la Voie.
Les Vagabonds sont les Terriens des différentes Terres, qui "sautent" d'une Terre à l'autre par des Portails à travers la Clarté.
Les Fondateurs sont les premiers Vagabonds, ceux dont la civilisation a découvert la Clarté, Ils ne comprennent pas vraiment son principe mais savent la faire fonctionner et ont décidé de partir l'explorer à la recherche des Créateurs, les entités - quelles qu'elles soient - qui ont créé la Clarté.

L'histoire est présentée par les yeux successifs de plusieurs personnages, à savoir Kyle, le faux Vagabond, Billie, sa petite amie, Quencé, un Vagabond faisant partie des Fondateurs, Jy, la chef des Fondateurs, et Moliak et Cotton, deux autres personnages clés.


Mon (humble) avis :

Voilà un roman dont le thème est intéressant, même si d'autres l'ont déjà traité mais différemment (je pense notamment à Chaîne autour du Soleil de Clifford D. Simak).
Les fameuses Terres parallèles nous sont peu décrites, exception faites de trois ou quatre qui sont au centre de l'intrigue. Elles ne sont pas le sujet principal du roman. Celui-ci est en effet plutôt centré sur les personnages dont les motivations, les interrogations, les atermoiements nous sont admirablement décrits. C'est comme si on était littéralement dans la tête de chacun d'eux, successivement.
On est amenés à réfléchir sur plusieurs questions, par exemple le fameux principe d'ingérence d'une civilisation évoluée dans une société inférieure (en cela on se rapproche d'un des thèmes du Cycle de la Culture de Banks), et aussi la question suivante : jusqu'où peut-on aller en prétendant faire le Bien ?

Bref, ce n'est pas un roman de SF philosophique, loin de là, mais il suscite des réflexions, ce qui chez moi est suffisamment rare pour être souligné, et méritait bien ma première petite fiche de lecture.
En espérant avoir donné envie de le lire...




Le long de la Voie, il y a une infinité de terres parallèles. Toutes différentes.
Ceux qu'on appelle les Vagabonds voyagent d'une Terre à l'autre depuis plus d'un million d'années. Pour faire régner la paix et la justice grâce à leur science considérable.
Mais Kyle, le Terrien ordinaire qui a pris l'habitude de se faire passer pour l'un des mystérieux Vagabonds, juste pour lever des filles, va découvrir que la Voie terrestre mène aussi dans l'autre direction.
Celle du Mal.



Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (4 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Chrysalide   

Chrysalide

    

Robert Reed



Cette critique est signée ARNm
7 réponses y ont été apportées. Dernier message le 09/12/2005 à 19h29 par Gracie

Le Grand Vaisseau   

Le Grand Vaisseau

    

Robert Reed



Cette critique est signée LeGaidol
10 réponses y ont été apportées. Dernier message le 23/06/2006 à 12h49 par ARN

La Jungle Hormone   

La Jungle Hormone

    

Robert Reed



Cette critique est signée LacroutOman
7 réponses y ont été apportées. Dernier message le 14/02/2007 à 10h30 par oman

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire