Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
20 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
SG-LYON

Inscrit le :
02/12/2008
2 critiques
358 messages
Consulter le profil de SG-LYON
Envoyer un message privé à SG-LYON

Drift

Thierry Di Rollo


Drift
Première parution : 13 mai 2014

 Pour la présente édition :

Editeur : Le Bélial'
ISBN : 978-2-84344-126-4

La critique du livre
Soyez le premier à donner votre avis !

Je m’attendais à un space opera – c’est le cas au moins pour la deuxième partie – mais ce qui m’a vraiment marqué, c’est l’histoire d’amour entre Darker, le héros, et sa copine Kenny.

Dans un monde pourri, Darker, à l’aube de son adolescence, rencontre une fille de son âge, Kenny, une blonde aussi mignonne qu’intelligente. Ils deviennent inséparables toute leur adolescence commune. Jusqu’à ce que Kenny meurt dans des conditions dramatiques… Dès lors, Darker – qui porte terriblement bien son nom – ne sait plus quelle sera le sens de sa vie sans elle.

Le temps passe sur ce monde pourri. Kenny est morte depuis une dizaine d’années. Darker souffre toujours atrocement de la perte de son amour. On le force à embarquer sur un vaisseau qui partira pour les étoiles, vers une nouvelle Terre…

Sa vie est allongée. Et malgré les décennies qui passent, il souffre toujours atrocement de la mort de son amour. Darker aurait tant aimé partager sa vie à bord du Drift avec Kenny, mais c’est impossible. Sa vie avec elle qu’ils voulaient éternelle, se résume à une toute petite petite partie de sa vie…

Eloigné de Kenny d’un point de vu physique, temporel, mémoriel, Darker souffre toujours autant. Impossible de ne pas compatir à son immense peine. Pour moi, il a un avant et un après Drift. Ensuite, plus rien ne sera pareil. Ce livre continuera de me hanter tel le souvenir de Kenny dans l’esprit de Darker.

Pour ce qui est du reste, une histoire pas trop complexe mais pas simpliste non plus, bien équilibrée. Le style de l’auteur, Thierry

Di Rollo

, toujours aussi beau. Les aspects space opera sont plutôt réussis. Juste la toute dernière phrase, en trop, d’après moi.

Par la puissance émotionnelle qu’il suscite, ce livre sera, je l’espère, un classique de la science-fiction française.




" [Il] déploie dans l'espace noir sa forme en pointe de flèche. Il flotte, lourd et interminable, et des vaisseaux par centaines gravitent autour de lui. Ses flancs sont piquetés de lumières blanches; quelques-unes clignotent ensemble, dessinant de courtes lignes sur le fuselage gris sombre..."

Le Drift est un titan. Un monument sans pariel, le condensé d'un million de volontés tendues vers un but non négociable: quitter une Terre à bout de souffle. Le Drift est une cathédrale, le temple des vanités humaines, l'iniquité usinée en matériaux composites. Le Drift est la porte ouverte aux étoiles, mais une porte que bien peu prendront. Car pour gigantesque que soit le Drift, les places à son bord sont limitées. Aux seuls Justes, aux puissants, aux privilégiés des cités-dômes. Le Drift est le dernier espoir pour l'humanité. Mais une humanité qui n'est plus celle de tout le monde, une humanité aux franges de l'immortalité, orientée, assistée, nano-contrôlée, au-delà de sa propre condition, résolue à abandonner son berceau sans retour possible, déterminée à embrasser l'espace...

Thierry Di Rollo a publié une dizaine de romans - au Bélial' pour l'essentiel, mais aussi chez Denoël, ou dans la "Série Noire" des éditions Gallimard. Drift est sa première incursion dans le champ spécifique de l'aventure spatiale, une histoire d'amour bouleversante, une leçon de sensibilité, l'oeuvre d'un romancier exceptionnel.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Soyez le premier à donner votre avis !

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Meddik (ou le rire du sourd)   

Meddik (ou le rire du sourd)

    

Thierry Di Rollo



Cette critique est signée zomver
8 réponses y ont été apportées. Dernier message le 01/03/2009 à 17h09 par Gutboy

La lumière des morts   

La lumière des morts

    

Thierry Di Rollo



Cette critique est signée oman
4 réponses y ont été apportées. Dernier message le 06/05/2005 à 11h50 par Olivier

La profondeur des tombes   

La profondeur des tombes

    

Thierry Di Rollo



Cette critique est signée oman
20 réponses y ont été apportées. Dernier message le 06/10/2012 à 12h55 par Jim

Number Nine   

Number Nine

    

Thierry Di Rollo



Cette critique est signée Galvin
9 réponses y ont été apportées. Dernier message le 01/03/2008 à 13h53 par Olivier

La profondeur des tombes   

La profondeur des tombes

    

Thierry Di Rollo



Cette critique est signée kgb203
8 réponses y ont été apportées. Dernier message le 27/11/2008 à 18h24 par Gracie

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire