Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
30 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
oman

Inscrit le :
11/02/2005
994 messages
 

Silverberg

14/02/2005 à 16h46 
On parle beaucoup de cet auteur qui compte parmi les valeurs sûres en terme de science fiction même si l'on parle de différentes periodes où, disons l'auteur aurait dû faire de la littérature alimentaire, j'aimerais qu'on m'explique, qu'on m'expose, quelles sont ces periodes de façon à definir quelles seraient les oeuvres que je serais suceptible de lire sans trop d'appréhension.

Pour info, j'ai déjà lu :
-les monades urbaines : que je n'ai apprécié que moyennement, car manquant AMHA, d'une trame principale et dont la fin m'a laissé sur ma faim (elle etait facile celle-là ;-)...)
- le livre des crânes : tres bon roman, mais qui m'a gêné par l'ambiance, un début un peu trop long et un fin veritablement horrifique et magnifique.
- les profondeurs de la terre : même commentaire que le précédent, mais j'ai tout aimé. Un excellent roman SF-horreur.
- Le temps des changements : que j'ai trouvé trop long à démarrer, avec un style que j'ai trouvé trop trop lourd et m'a gâché la moitié du roman. Une fin comme il faut, fidèle à ce que j'avais lu avant.

Je sais que d'autres oeuvres majeures telles l'homme dans le labyrinthe, l'oreille interne ou les ailes de la nuit font partie des chefs d'oeuvre de Silverberg, mais pouvez vous me canaliser dans les periodes phares de cet auteur (au cas où je tombe sur une oeuvre inconnue dont je connaisse juste la date de parution, par exemple...)
Merci de vos commentaires.
   Consulter le profil de oman  Envoyer un message privé à oman  
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 1 / 4   |   aller en page :   1  2  3  4       
jerjac75

Inscrit le :
18/12/2004
22 messages
RE : Silverberg 14/02/2005 à 18h14  
Je ne peux pas t'indiquer une période où il a écrit de la literature moins interessante qu'une autre car j'ai lu Silverberg sans me soucier des dates. Je peux cependant te proposer des ouvrages que j'ai bien apprecié :
La tour de verre : un mélange d'androïdes et de projet mégalo
L'étoile des gitans : Histoire pitoresque d'un roi Gitan voyageant dans l'espace
Les masque du temps : Récit rocambolesque d'un individu lambda venu du futur
Voilà ce que je peux te proposer.

P.S. : Je lis Silverberg comme un conte pour adulte
     
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6488 messages
RE : Silverberg 14/02/2005 à 21h38  
Je pense que ses Omnibus sont vraiment une référence.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
zomver

Inscrit le :
28/12/2004
1523 messages
RE : Silverberg 14/02/2005 à 23h53  
Oman, je te conseille d’aller consulter les critiques de Culture SF sur Silverberg. Il y en a pas mal sur des ouvrages que tu n’as pas cités :

A la fin de l’hiver
La reine du printemps
Ciel brûlant de minuit
Opération pendule
Starborne
Les déportés du Cambrien
Le grand silence

Je te confirme que ceux que tu cites comme des incontournables (L'oreille interne, L'homme dans le labyrinthe, Les ailes de la nuit ) le sont effectivement. En dehors de ceux-là voici en vrac, quelques avis:

Pas d’étoile = pas aimé
* = Bôf-
** = Mouais+
*** = bien
**** = super


Majipoor (pas d’étoile - pas accroché du tout) 1980
A vrai dire, je n'ai lu que Le château de Lord Valentin mais ça m'a suffi.
A la fin de l’hiver (*) 1988
La reine du printemps (*) 1990
Les déportés du cambrien (**) 1967
L'homme stochastique (***) 1975
Shadrak dans la fournaise (****) 1976
Tom O’Bedlam (***) 1985
L’étoile des gitans (****) 1986
Starborne (**) 1996
Le grand silence (***) 1998
L’enfant du temps (écrit en collaboration avec Asimov) (*)

Très peu lu de nouvelles de Silverberg. Les ai oubliées. Oui, Olivier, je sais, c’est pas bien.

Voili ! Voilou ! Bon, il y a peut-être de la littérature alimentaire dans tout cela. Je n’en sais rien mais après tout la littérature alimentaire est-elle forcément mauvaise ? On dit également de Brunner qu’il a fait beaucoup de littérature alimentaire mais moi je n’ai pas encore lu un seul Brunner nul. J’en ai lu des plus ou moins bons mais jamais des nuls. Pareil pour Silverberg. Certes Majipoor ne m’a pas accrochée mais c’est loin d’être nul. C’est un univers très riche qui fourmille de trouvailles et qui plaît à beaucoup, ce que je peux comprendre.

Les Silverberg "grand crû" semblent plutôt avoir été écrits dans les années 60-70 mais à mon avis ça vaut le coup de te forger toi-même ton avis en n’hésitant pas à farfouiller dans les autres années… Certaines d’entre elles te réserveront probablement des bonnes surprises. Ainsi pour moi, Le grand silence, œuvre récente est un vrai plaisir de lecture sans parler de L’étoile des gitans, extrêmement distrayant.

Maintenant méfiat ! Il semblerait que nous n’ayons pas tout à fait les mêmes goûts puisque je place Les monades urbaines très très haut dans mon panthéon personnel. :]

Signature de zomver "Mes doigts sont verts et quelquefois ils tombent." (Le troupeau aveugle – John Brunner)
   Consulter le profil de zomver  Envoyer un message privé à zomver  
oman

Inscrit le :
11/02/2005
994 messages
RE : Silverberg 15/02/2005 à 14h11  
Merci Zomver,Olivier et Jerjac75.
J'avais entendu parler de l'etoile des gitans, les déportés du cambrien, le grand silence et la tour de verre, et le grand silence ne remporait pas un vif succes. Mais apres tout, autant se faire une idée par soi-même.

Sinon, j'ai maintenant une liste bien conséquante d'oeuvres de Silverberg où je vais pouvoir piocher quand l'occasion se presentera ;-)

Concernant les nouvelles, vaste débat,Olivier, je ne suis pas un inconditionnel de ce format, pour la simple et bonne raison que je trouve qu'un univers ne peut être exploité à fond en une seule nouvelle. A moins bien sûr que toutes les nouvelles se rapportent au même univers (je pense nottament au cycle de Cthulhu ou, d'apres ce que j'en ai entendu, les extrêmes de Priest, auquel je dois prochainement m'attaquer).
Sinon, excepté cela, il ne me reste rien en mémoire des recueils de nouvelles (exemple : les vents du changement d'Asimov, aucun souvenir). Seule exception jusqu'à present : une etoile m'a dit de Brown, mais cela s'explique par le fait que je l'ai lu il y a quelques mois.
   Consulter le profil de oman  Envoyer un message privé à oman  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6488 messages
RE : Silverberg 15/02/2005 à 21h01  
Les déportés du Cambrien n'est qu'une nouvelle qui a été délayée pour devenir un roman.
Si tu le lis, tu apprécieras les nouvelles ;-)
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
stzf

Inscrit le :
17/02/2005
340 messages
RE : Silverberg 17/02/2005 à 03h12  
je ne suis pas un inconditionnel de ce format, pour la simple et bonne raison que je trouve qu'un univers ne peut être exploité à fond en une seule nouvelle[cite]

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Disons plutôt que l'exercice de la nouvelle est très difficile et que peu d'auteurs y excellent. Il me semble que ce format ne sert pas à exploiter un univers mais utilise celui-ci pour exprimer une idée ou un message en un minimum de signes (c'est tout l'intérêt), amenant parfois le lecteur à prolonger lui même le scénario. Evidemment, c'est parfois frustrant et certaines personnes peuvent préférer le roman car il permet de s'immerger plus longuement dans un univers et/ou de connaitre mieux un personnage.
   Consulter le profil de stzf  Envoyer un message privé à stzf  
oman

Inscrit le :
11/02/2005
994 messages
RE : Silverberg 17/02/2005 à 09h31  

"stzf" :

Evidemment, c'est parfois frustrant et certaines personnes peuvent préférer le roman car il permet de s'immerger plus longuement dans un univers et/ou de connaitre mieux un personnage.

Effectivement, tu mets le doigt sur le problème. Personnellement, j'aime que lorsqu'on me raconte une histoire, l'univers soit cohérent (dans le sens où il n'y a pas plusieurs détails qui contredisent la trame générale. Exemple caricatural : l'histoire est délibéremment moyenâgeuse et le chevalier sort un laser). C'est pourquoi j'ai besoin qu'on me donne une multitude de détails pour m'expliquer, par exemple la culture, le système politique, la technologie de cet univers pour pouvoir m'y immerger totalement. Et donc, une nouvelle ne peut pas te fournir tous ces éléments. Et du coup, je préfère les cycles où tu vois la maîtrise de l'ecrivain : est il capable de me décrire un univers cohérent, allant jusqu'au plus petit détail ?
Banks est capable de cette prouesse. Il est capable de me donner un background complet sur tous les points que j'ai évoqué précédemment, tout en se concentrant sur la psychologie des personnages (ou des IA) Car la psychologie est importante également. J'ai eu beaucoup de mal avec la trilogie d' Helliconia à cause de ça.
   Consulter le profil de oman  Envoyer un message privé à oman  
bladerunner

Inscrit le :
04/03/2005
2477 messages
RE : Silverberg 20/04/2005 à 10h38  
Qu'est ce que çà vaut "le chateau de lord valentin"?
Signature de bladerunner "Le spectacle est le mauvais rêve de la société moderne enchaînée, qui n'exprime finalement que son désir de dormir." Guy Debord
   Consulter le profil de bladerunner  Envoyer un message privé à bladerunner  Visiter le site de bladerunner  
KezMafaele

Inscrit le :
01/04/2005
11 messages
RE : Silverberg 20/04/2005 à 11h47  

Citation :

On parle beaucoup de cet auteur qui compte parmi les valeurs sûres en terme de science fiction même si l'on parle de différentes periodes où, disons l'auteur aurait dû faire de la littérature alimentaire, j'aimerais qu'on m'explique, qu'on m'expose, quelles sont ces periodes de façon à definir quelles seraient les oeuvres que je serais suceptible de lire sans trop d'appréhension.


Juste pour ceux qui voudraient creuser, voici un lien vers un dossier que j'avais trouvé particulièrement bien ficellé lors de sa parution :
http://www.actusf.com/SF/articles/Silverberg_presentation.htm
   Consulter le profil de KezMafaele  Envoyer un message privé à KezMafaele  
TOUKO

Inscrit le :
09/04/2005
575 messages
RE : Silverberg 20/04/2005 à 12h13  

Citation :

qu'est ce que ça vaut "le chateau de lord valentin"?

je l'ai lu ya pas mal de temps, d'après mon souvenir ça ce li assez bien, tu t'emmerde pas en lisant le bouquin mais ce n'est pas transcendant non plus. donc pour résumé je dirai que c'est divertissant mais que c'est un livre moyen.
Signature de TOUKO De fait, le lacrymal de l'affaire reste strictement facultatif.
   Consulter le profil de TOUKO  Envoyer un message privé à TOUKO  
   Répondre  |   page 1 / 4   |  aller en page :   1  2  3  4       

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014