Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
13 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
6169 messages
 

Quelle Sf avant internet ...?

20/06/2021 à 16h19 
Internet: les hommes qui relient les hommes.

Oui, mais avant, sans ses facilités et rapidité de communications d'un connecté à l'autre, comment viviez-vous votre passion pour le genre SF ..?

Il me fut un temps, très lointain maintenant, à compter en décennies qui flirtent au plus lointain avec les 50's, durant lequel je ne savais pas que j'en lisais (personne pour me renseigner/m'expliquer): c'était de l' "Anticipation" (sans plus de précisions) via le FNA, un brin occasionnel de "Rayon Fantastique", du "Jules Verne", de la BD de genre ...

Un autre, peu après, durant lequel Tonton Opta ("Fiction") me disait quoi lire au rythme de ses pubs et de ses critiques (un tantinet auto-centrées, mais, hein, faute de grives), se trompait/mentait quelquefois avec ingéniosité/malice (John Norman). C'est là que j'ai découvert Andrevon, l'Age d'Or US, les grands d'avant, les géants d'alors. C'était une fois par mois, c'était en presse et çà grevait mon budget clopes (mais hein, avec du recul, ce n'était pas plus mal)

Encore un autre où, finances plus aisées je pouvais me permettre de me tromper moi-même en achetant un peu n'importe quoi (d'autant que l'étal libraire regorgeait de cibles en format poche peu chères). PDF, PPF, A&D ... Longtemps mes choix se firent à tâtons, au hasard, à l'impulsion issue d'un détail, d'une envie, d'une lubie.

Encore un autre, au rythme de Culture SF... mais çà c'est une autre histoire.

Je n'ai jamais connu de conventions, rencontres, colloques, festivals, dédicaces ... j'ai vécu un autre monde, celui d'une passion solitaire, autodidacte, avec ses coups de foudre que je ne savais pas partagés ou son contraire. Les rares actus (subjectives et partisanes), c'étaient une fois par mois dans Fiction, la TV ne parlait pas de SF, la radio non plus. C'était le temps du collège, du lycée, de université qui de téléphone arabe en tamtams urbains conseillaient tel auteur, tel titre. C'était le temps de la prise de risques. Ce qui, actuellement, tient de l'info SF à la nano-seconde prenait durant les 70's l'omnibus ferraillant. L'équivalent d'internet de l'époque était le courrier des lecteurs.
.
dernière édition : 20/06/2021 à 16h37   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 1 / 5   |   aller en page :   1  2  3  4  5       
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4982 messages
RE : Quelle Sf avant internet ...? 21/06/2021 à 10h46  

Citation :

(...) avant, sans ses facilités et rapidité de communications d'un connecté à l'autre, comment viviez-vous votre passion pour le genre SF ..?


Après un premier contact via quelques recueils à prix modiques de la collection Librio, ma passion pour le genre a pris racine dans le rayon SF/fantastique de la bibiothèque municipale (bien encombré : faute de place suffisante sur les étagères, il y avait aussi des piles de livres au sol...)

Au hasard, donc, de titres, d'illustrations de couvertures, de 4ème de couvertures...
Je ne pensai pas à demander conseil aux bibliothécaires (que j'avais entendu proposer bien des titres mais jamais de SF...)
Et parmi mes amis, je n'avais pas vraiment d'amoureux de la lecture (à peine un amateur de Stephen King, qui s'en tenait à cet auteur).

Pour une vue plus structurée, plus générale, du genre, j'utilisais des guides de lectures.
Le premier devait être, emprunté en bibliothèque, le volume de la collection Que sais-je ? consacré à la science-fiction (que Jean-Pierre Andrevon trouvait, somme doute, bien adapté à son but d'introduction au genre).
En suivirent quelques autres : La science-fiction de Lois Murrail, La science-fiction : aux frontières de l'homme de Stéphane Manfredo, Le science-fictionnaire de Stan Barets, L'encyclopédie de poche de la science-fiction : Guide de lecture de Claude Aziza & Jacques Goimard...

Est-ce que pouvoir discuter SF avec des êtres de chair et de sang aurait changé le lecteur que je suis ?
Oui, naturellement, d'une manière ou d'une autre ; mais je ne saurai jamais dans quel sens.
(Est-ce que ça m'aurait évité, par exemple, cette année où, victime d'une forme d'indigestion du genre, je n'en lis plus, au profit de polars/thrillers ou classiques de la littérature générale ?)

Aujourdhui, parmi les jeunes de mon entourage, il n'y en a pas qui lisent de la SF (je ne suis pas prosélyte ; s'ils y viennent, je les conseillerai volontiers mais ce sont sont eux qui feront le premier pas).
Du coup, je m'interroge à savoir comment les générations récentes, nées avec internet, les réseaux sociaux, les algorythmes d'Amazon et les collections pour "Young adults" explorent la SF.
Je souhaite que leurs chemins ne sont pas trop balisés et qu'ils puissent s'égarer où bon leur semblent.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 21/06/2021 à 10h57   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
soleilvert

Inscrit le :
28/02/2005
702 messages
RE : Quelle Sf avant internet ...? 21/06/2021 à 14h51  
Pareil que Lacroute. La seule porte d'entrée avec le monde professionnel était le courrier des lecteurs des revues de l'époque (1). Ca me paraissait d'autant plus clos que je ne suis pas allé aux conventions d'alors.
Et pourtant il y avait des géants qui venaient faire parfois une incursion dans l'Hexagone. Comme Dick à Metz en 1977. Et je me dis mais pourquoi tu n'as pris ton sac à dos pour voir Simak ou consort ?

Le contact entre lecteurs était tout aussi pauvre. Monter un fanzine était un sacré boulot.( J'ai brièvement participé à l'un d'entre eux - qui n'avait rien à voir avec la SF voire rien à voir avec tout - et j'avais placé qq numéros chez Azatoth) .

(1) En fait pour tout dire le petit monde professionnel de la SF d'alors n'en avait rien à foutre des lecteurs
Signature de soleilvert blog : La sortie est au fond du web
   Consulter le profil de soleilvert  Envoyer un message privé à soleilvert  Visiter le site de soleilvert  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2527 messages
RE : Quelle Sf avant internet ...? 21/06/2021 à 15h29  
Un peu pareil que Lacroute , a ceci pres que j 'ai eu la chance de partir de la bibliotheque de mon grand frere et de ma grande soeur qui etaient conséquentes pour mon jeune age et m'ont mis sur les bons rails tres jeune .Ensuite ecumer les rayons des librairies , ecumer ... Effectivement pas beaucoup d 'echanges . Abonné a Asimov's dans les années 90 pendant un an .. Ah si Casus Belli avait une ou deux pages de recensions ... Internet , pas avant 2007 , age florissant , puis l'hiver vint et aujourd'hui a part le forum du Belial , pas grand chose a part CSF!
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
6169 messages
RE : Quelle Sf avant internet ...? 21/06/2021 à 17h28  
Un homme pour le moins inattendu fut, sans le vouloir et même sans jamais l'avoir su, le catalyseur de toute une passion bientôt dévorante. C'était, sur le fil des 60's, des 70's et d'un bout des 80's, un petit bouquiniste de marché qui, de mercredi matin en mercredi matin, place de la mairie, se débrouillait pour me trouver des FNA tranches à la fusée ou de période bleue, des RF venus de nulle part, que je lui échangeais contre tout autre chose (tout ce qui me tombait sous la main et ce fut vraiment n'importe quoi). Il y prenait bien entendu sa part financière. C'est ainsi que commença une collection.

Je ne sus que bien plus tard, après son décès, que c'était le père de Luc Cornillon qui, Metal Hurlant entre autre aidant, allait se faire un beau nom dans la BD.

Quand je pense au FNA je pense à ce bouquiniste qui du doigt me montrait les cachettes de son antre sur pneumatiques, j'y trouvais invariablement les Rayjean, les Bruss, les Richard, les Bessière, les Richard-Bessière, les Randa (hélas) et autres Barbet. L'homme n'y connaissait pas grand chose en SF mais repérait vite ce qui était déja rare et couru.

Ma SF d'alors n'étais pas tissée d'octets mais collée à ma débrouille.
dernière édition : 21/06/2021 à 17h30   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4982 messages
RE : Quelle Sf avant internet ...? 21/06/2021 à 18h56  

lacroute :

Quand je pense au FNA je pense à ce bouquiniste qui du doigt me montrait les cachettes de son antre sur pneumatiques (...) L'homme n'y connaissait pas grand chose en SF mais repérait vite ce qui était déjà rare et couru.

Quand je "montais" à la capitale (de région), un bouquiniste a compté dans ma progression en territoire SF.
Il s'y connaissait bien et même si je lui posais peu de questions car j'avais fait mes recherches, je repartais parfois, sur ses suggestions, avec des bouquins d'auteurs que je n'avais guère ciblés.
Il avait un catalogue qui compilait les sommaires de la revue Galaxie (par numéros et par auteurs) et me le sortait de l'arrière-boutique pour que je puisse y repérer, ici, une nouvelle de Sturgeon, là, une d'Elisson,...
Voyant mon goût pour la forme courte, il me conseilla certains spécialistes du genre (que je ne lus que plus tard...), comme Cordwainer Smith ou encore un "régional de l'étape" : Jean-Claude Dunyach.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 21/06/2021 à 19h02   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
6169 messages
RE : Quelle Sf avant internet ...? 21/06/2021 à 19h09  
Avant internet le bouquin de références qui m'a servi le plus est "le rayon SF" dont le but premier fut quand même de monter un argus des parutions. Malgré ses erreurs, ses oublis, il constitua une vraie base de repères.
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
632 messages
RE : Quelle Sf avant internet ...? 21/06/2021 à 19h44  
A la différence de lacroute, j'ai fréquenté très jeune le fandom SF. Avant tout le fandom de ma ville natale, Lyon, animé à l'époque par Daniel Riche (futur rédacteur en chef de Fiction) et Pierre Giuliani, auteur de quelques textes de SF et surtout critique cinématographique. Nous faisions des soirées folles, de discussions, de cinéma, de projections de diapos... Nous passions nos dimanche matin à chiner au marché aux puces à Lyon. Riche et Giuliani, plus âgés que moi, m'impressionnaient beaucoup par leur culture "mauvais genres", et leur connaissance du ciné fantastique et de SF. Riche était très copain avec Michel Demuth, autre Lyonnais, qui lui envoyait les CLA (il avait le Fondation, qui était déjà mythique). Par contre nous détestions Andrevon, sans doute parce qu'il était de Grenoble. Nous publiions un fanzine, Nyarlathotep, avec des choses de qualité comme des dessins inédits de Moebius, Mézières ou Wolinski, ou des nouvelles de Josiane Balasko. J'ai vaguement connu aussi à la même époque le père d'Ayerdhal, qui publiait un autre fanzine, Aleph. A cette époque je faisais les conventions, mais il y en avait peu en Europe : je ne suis pas allé à Metz, mais je suis allé à la première convention européenne, Eurocon 1, à Trieste. Et puis j'ai arrêté de lire de la SF. Je n'ai repris qu'en 2000 où là j'ai fréquenté les premiers forums internet, ceux de usenet... Mais ça c'est hors-sujet
dernière édition : 21/06/2021 à 19h46   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
6169 messages
RE : Quelle Sf avant internet ...? 21/06/2021 à 21h23  
Question en corollaire: la Toile a t'elle changé le chemin pris par la SF ?
:
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
7932 messages
RE : Quelle Sf avant internet ...? 22/06/2021 à 16h30  
Comme Lacroute, beaucoup de découvertes à tâtons et à bâtons rompus, où je lisais tout ce qui me tombait sous la main.
Ensuite, je me suis structuré peu à peu, en faisant attention aux auteurs et aux collections (de Présence du futur à Gore au Fleuve noir).
Je hantais tout : vide-grenier, bibliothèques municipales.
Ajoutons à cela les vidéoclubs, dont les adaptations nourrissaient ma fringale.
Mais aussi les discussions avec quelques lecteurs au lycée.

Puis vinrent Barets, Sadoul et Murrail;

Bref, une culture de bric et de broc

Le net change-t-il les choses ?

Il offre d'excellentes archives (noosfere, quarante-deux), des renseignements (site d'auteurs, wikipedia).
Mais aussi et surtout la possibilité de se rencontrer.
Je crois qu'aucun d'entre nous ne se connaitrait de quelque façon sans le net.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
2527 messages
RE : Quelle Sf avant internet ...? 22/06/2021 à 16h32  

Citation :

Je crois qu'aucun d'entre nous ne se connaitrait de quelque façon sans le net.


+1000
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
   Répondre  |   page 1 / 5   |  aller en page :   1  2  3  4  5       

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire