Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
3 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

Décès en rafale


  Sujet proposé le 11/03/2018 à 14h29 par LeGaidol
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 71 / 78   |   aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  70  71  72  [ ...... ]  76  77  78     
tj

Inscrit le :
20/06/2007
3016 messages
RE : Décès en rafale 07/12/2023 à 20h13  
en Savoie ? jamais entendu
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
6467 messages
RE : Décès en rafale 07/12/2023 à 22h14  
tj:

Citation :

vers Saint etienne beaucoup plus

>>> Je confirme ... la formulation exacte est "Dis-y que". Exemple: "Fouilla, dis-y que j'ai fait pampille à la vogue des noix toute la nuit".
Me parlez pas des lyonnais, rien que des quinarelles.
Signature de lacroute https://laconvergenceparalleles.blogspot.com/
dernière édition : 07/12/2023 à 22h35   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  Visiter le site de lacroute  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
766 messages
RE : Décès en rafale 07/12/2023 à 23h52  

Citation :

en Savoie ? jamais entendu

Parler lyonnais (extraits)
Morphologie et syntaxe
y équivaut à un pronom impersonnel inanimé : « j'y sais, j'vais y fair' ! » pour « Je [le] sais, je vais le faire ! ».
Dans le parler lyonnais, le pronom reste après le verbe (comme dans l'impératif positif), exemple : « Ne me donne pas ça. » ou plus couramment « Me donne pas ça. », devient à Lyon « Donne-moi pas ça » ou en version purement lyonnaise : « M'y donne pas » ou « Donnes-y-moi pas ».
On retrouve ces expressions à Lyon et dans le Lyonnais, mais aussi en pré-Dauphiné, en Bresse, dans le Bugey, dans la Savoie, à Saint-Étienne, à Saint-Chamond, dans le Haut-Jura et le Jura sud, et dans une partie de la Suisse romande.
Source : Wikipedia
Bref, c'est l'aire linguistique de l'arpitan ou francoprovençal...
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
3016 messages
RE : Décès en rafale 08/12/2023 à 05h32  
Yes... maintenant dans la pratique , tres rarement entendu a Lyon , jamais en (basse) Savoie . Par contre oui , j'avais une collegue de Saint Chamond dans les années 90 et la ca piquait !
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9319 messages
RE : Décès en rafale 12/12/2023 à 11h22  
Exécution en règle de Lyon par Julien Gracq à la page 236 de ses Lettrines.
Avis aux amateurs.
Un petit extrait, assez doux : « cette laide dégringolade au fil des pentes bossues des maisons noires et des toits aux couleurs acides : les collines mêmes sur lesquelles est assise la ville sont disgraciées et bancales ; on dirait qu’elle est bâtie sur des terrils de mine. »
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 12/12/2023 à 11h24   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
tj

Inscrit le :
20/06/2007
3016 messages
RE : Décès en rafale 12/12/2023 à 19h35  
Toutafait . Avant que Michel Noir de remette tout a plat , ce dont l'Histoire ne lui rendra pas grace , suite a ses petits a cotés ...
   Consulter le profil de tj  Envoyer un message privé à tj  
soleilvert

Inscrit le :
28/02/2005
1262 messages
RE : Décès en rafale 12/12/2023 à 19h38  
oui, mais qu'est-ce qu'on y bouffe bien !
Signature de soleilvert blog : La sortie est au fond du web
   Consulter le profil de soleilvert  Envoyer un message privé à soleilvert  Visiter le site de soleilvert  
SG-LYON

Inscrit le :
02/12/2008
688 messages
RE : Décès en rafale 12/12/2023 à 21h39  

Citation :

Parler lyonnais (extraits)
Morphologie et syntaxe
y équivaut à un pronom impersonnel inanimé : « j'y sais, j'vais y fair' ! » pour « Je [le] sais, je vais le faire ! ».
Dans le parler lyonnais, le pronom reste après le verbe (comme dans l'impératif positif), exemple : « Ne me donne pas ça. » ou plus couramment « Me donne pas ça. », devient à Lyon « Donne-moi pas ça » ou en version purement lyonnaise : « M'y donne pas » ou « Donnes-y-moi pas ».
On retrouve ces expressions à Lyon et dans le Lyonnais, mais aussi en pré-Dauphiné, en Bresse, dans le Bugey, dans la Savoie, à Saint-Étienne, à Saint-Chamond, dans le Haut-Jura et le Jura sud, et dans une partie de la Suisse romande.
Source : Wikipedia
Bref, c'est l'aire linguistique de l'arpitan ou francoprovençal...

A l'impératif, "Fais-y" et "prends-y, c'est systématique chez moi.
Signature de SG-LYON L'art pour l'art
   Consulter le profil de SG-LYON  Envoyer un message privé à SG-LYON  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
766 messages
RE : Décès en rafale 13/12/2023 à 12h03  

Citation :

les collines mêmes sur lesquelles est assise la ville sont disgraciées et bancales ; on dirait qu’elle est bâtie sur des terrils de mine. »


C'est sûr que c'est disgracié et bancal. Quel con ce Gracq...

   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
9319 messages
RE : Décès en rafale 13/12/2023 à 12h05  
Je ne vois pas le rapport entre la ville aux trois collines et le tableau.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 13/12/2023 à 12h07   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
   Répondre  |   page 71 / 78   |  aller en page :      1  2  3  [ ...... ]  70  71  72  [ ...... ]  76  77  78     

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire