Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
43 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
oman

Inscrit le :
11/02/2005
90 critiques
994 messages
Consulter le profil de oman
Envoyer un message privé à oman

Tomorrow's parties

William Gibson


Tomorrow's parties
Première parution : 13 mai 2004

 Pour la présente édition :

Editeur : J'ai lu
ISBN : 2290325619

La critique du livre
Soyez le premier à donner votre avis !

Entrée en matière :

"Son portable serré sous le bras comme la coquille de quelque espèce marine modeste mais peu chanceuse, Shinya Yamazaki fend la marée vespérale des anonymes aux parapluies pliés s'engouffrant, sur un staccato de chaussures noires, dans le coeur sans air de la station..."

L'histoire :

In the near future, le monde est de plus en plus sous la coupe de la technologie et s'est développé de manière inéquitable pour certains, créant des ghettos tels que la cité des cartons où Colin Laney s'est réfugié pour fuir le milliardaire Cody Harwood. En effet, Laney possède un don, qu'il a acquis après un traitement dans l'orphelinat où il est né et lui confère la faculté de déceler les moments charnières d'une époque dans un flux de données réseau. Et il sent qu'un de ces points nodaux est proche. Il lance Berry Rydell pour enqueter sur le pont, un ghetto sur San Francisco, pour chercher la faille et la réponse à toutes ses questions...

Tomorrow's Parties est le troisième tome de la trilogie de

Gibson

dans ce mouvement cyberpunk (post-cyberpunk pour les puristes ;-)...) et d'abord viennent les 2 précédents (Lumière virtuelle et Idoru) mais il vaut mieux avoir lu dans l'ordre car les 3 histoires s'enchaînent dans cet univers décadent, futuriste et légèrement malsain, qui sont suffisament réalistes, pour qu'on se dise qu'on y va inexorablement dans quelques décennies. Franchement je me suis facilement projeté dans ce monde où la réalité virtuelle (pas franchement la partie la plus présente) cotoie facilement le monde réel. C'est à mettre à part de Neuromancien, où l'interface homme-machine etait plus poussée. Je rapprocherais plutôt de Samouraï Virtuel, dans l'esprit, pour ceux qui ont aimé. Mais pas de voyage onirique dans le monde virtuel, ou si peu...
Bref, une intrigue tres bien menée, moins brouillonne (ou du moins, plus claire) que Neuromancien, et dont la fin est mieux fignolée que identification des schémas, c'est un bon polar dans le futur et m'amène à le recommander chaudement. Lumière virtuelle et Idoru sont de la même facture...

Extraits:

"Fontaine a deux épouses.
Une condition peu enviable, vous dira-il.
Elles vivent, ces épouses, en entente difficile dans la même maison, du côté d'Oakland. Fontaine dort depuis quelque temps, ici, dans son magasin.
La plus jeune des deux, qui a quarante-huit ans, soit cinq de moins que l'autre, est jamaïcaine, originaire de Brixton, grande, la peau claire, et Fontaine en est arrivé à la considérer comme son chatiment pour ses anciens péchés."

"- Où dois-je prendre la plaquette de crédit ?
- Dans n'importe quel distributeur. Vous avez une photo d'identité?
- Oui.
- Alors nous en avons terminé. - Une chose.
- Oui, laquelle ?
- Dites-moi comment je peux ressortir d'ici sans avoir à repasser par votre couloir. L'issue de secours m'irait très bien."
Tong lui jeta un regard sans expression.
- Cliquez sur mon visage"




Dans un futur proche déglingué, où le développement technologique a précipité au ban de la société toute une faune interlope. Depuis la cité de cartons nichée sous le métro de Tokyo, Colin Laney, grâce à une substance appelée le 5-SB, a le pouvoir de s'immerger dans les flux de données transitant sur la toile, un pouvoir qui lui permet de déchiffrer intuitivement les événements en devenir. Cependant, un inconnu hante sa configuration nodale et tue des innocents.
Or voici que Laney découvre que quelque chose de crucial se prépare à San Francisco. Trop faible pour contrôler pleinement la situation, il y envoie Rydell, un ancien flic, en mission secrète...


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Soyez le premier à donner votre avis !

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Identification des schémas   

Identification des schémas

    

William Gibson



Cette critique est signée Gracie
4 réponses y ont été apportées. Dernier message le 15/12/2007 à 17h32 par looper

Lumière virtuelle   

Lumière virtuelle

    

William Gibson



Cette critique est signée oman
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 28/11/2005 à 14h36 par Cyril

Idoru   

Idoru

    

William Gibson



Cette critique est signée oman
Aucune réponse pour le moment...

Neuromancien   

Neuromancien

    

William Gibson



Cette critique est signée oman
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 27/08/2007 à 00h29 par looper

Comte zéro   

Comte zéro

    

William Gibson



Cette critique est signée oman
Aucune réponse pour le moment...

Mona Lisa s'éclate   

Mona Lisa s'éclate

    

William Gibson



Cette critique est signée oman
Aucune réponse pour le moment...

Gravé sur chrome   

Gravé sur chrome

    

William Gibson



Cette critique est signée Gui
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 29/09/2011 à 22h57 par Olivier

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire