Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
6 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Gracie

Inscrit le :
05/10/2004
37 critiques
1857 messages
Consulter le profil de Gracie
Envoyer un message privé à Gracie

Espace

Stephen Baxter


Espace
Traduction : Sylvie Denis, Roland C. Wagner
Illustration : Alain Brion
Titre original : Space, the manifold trilogy 2
Première parution : 1er trimestre 2001

 Pour la présente édition :

Editeur : Fleuve Noir
Collection : Rendez-vous ailleurs
Date de parution : novembre 2007
ISBN : 978-2-265-08562-6

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (16 réponses)

Le premier chapitre est plein de promesses : une histoire d'extra-terrestres qui arrivent dans le système solaire, qui ignorent majestueusement toutes les tentatives de contact des humains... Chouette ! J'aime ça la SF avec des extra-terrestres, des fusées, des soucoupes volantes etc.

Mais à partir du deuxième chapitre déjà l'histoire se complique. Puis elle se complique vraiment trop.

Baxter

construit une série de méandres tellement complexes et foisonnants pour arriver jusqu'au dénouement qu'on en perd la trame du récit. Les personnages sont tellement nombreux et psychologiquement pauvres qu'on n'arrive à s'attacher à aucun. Leurs comportements nous restent très souvent incompréhensibles pour ne pas dire incohérents.

Pour vous donner une idée de cette imbroglio, je crois bien qu'il n'y a pas trop de spoiler pour ceux qui voudrait lire ce livre malgré tout ;-) :


On passe de la menace des gaijins (les ET) pour l'avenir des humains, à l'observation d'une vie d'"éphémères" sur une planète lointaine, aux spectacles de la surexploitation des systèmes solaires et à la découverte du pillage des richesses de Vénus...Puis les Chaera, champions du sacrifice de soi, puis la colonisation de Triton, puis la terraformation de la lune, puis arrivent les incendiaires encore plus dangereux que les Gaijins.
Puis Malenfant (le héros récurrent de ce cycle) est amené sur une terre retournée à la barbarie où des néandertaliens lui font repasser une porte grâce à laquelle il arrive sur Io, puis dans un vaisseau spatial en partance pour le centre de la galaxie pour combattre une menace encore plus dangereuse que les incendiaires !!!

Pfouuuu ! Si vous vous y retrouvez vous êtes prêts pour ce roman. Moi, j'ai complètement perdu le fil de l'histoire au cours de ma lecture. Il y avait là de quoi faire, allez, au moins 3 romans ! Trop de lieux, trop de personnages, trop de menaces de plus en plus horribles. Parfois des dénouements un peu bâclés (l'élimination des Incendiaires est vraiment décevante de simplicité). Le rôle crucial de Malenfant n'est pas convaincant.

On a vraiment l'impression que certains épisodes sont franchement inutiles et ne font que compliquer un récit déjà bien embrouillé. Trop de lieux, trop de personnages, trop de menaces : il y a un petit côté ridicule à cette succession de dangers de plus en plus menaçants. Des gaijins bourrins je-m'en-foutistes, au pulsar destructeur de toute vie à l'échelle de la galaxie, en passant par les impitoyables Incendiaires... Hum...

Bref, un récit trop complexe alors qu'un peu plus de simplicité narrative aurait peut-être permis de soigner des personnages et des Extra-terrestres qui manquent cruellement de profondeur.




Grâce aux recherches de l'ancien astronaute Reid Malenfant, certains pays ont poursuivi leur projet d'expansion dans la galaxie, à partir d'une base lunaire. Nemoto, une scientifique japonaise, vient de découvrir une activité extraterrestre non loin de la Terre. Les « Gaijin », comme elle les a baptisés, sont des machines auto-réplicantes. Grâce à ces créatures énigmatiques, un petit groupe d'humains va découvrir le voyage dans le temps et l'espace à l'aide de portails temporels disposés à travers le système solaire.
Mais pourquoi ces extraterrestres sont-ils si soudainement apparus ? Y aurait-il d'autres civilisations ? Ce premier contact est-il une menace ? Ou une clé pour l'avenir de l'humanité ?
Reid Malenfant reprend du scaphandre après ses aventures dans Temps, et remonte aux origines de notre univers.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (16 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Poussière de Lune   

Poussière de Lune

    

Stephen Baxter



Cette critique est signée Tank-Girl
9 réponses y ont été apportées. Dernier message le 07/11/2007 à 11h05 par Nostromo

Temps   

Temps

    

Stephen Baxter



Cette critique est signée Jekub
5 réponses y ont été apportées. Dernier message le 01/07/2009 à 18h21 par Jekub

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire