Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
12 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Trevize

Inscrit le :
28/06/2005
23 critiques
140 messages
Consulter le profil de Trevize
Envoyer un message privé à Trevize

Daemone

Thomas Day


Daemone
 Pour la présente édition :

Editeur : Gallimard
Collection : Folio SF
Date de parution : 13 mars 2014
ISBN : 978-2-07-044813-5

La critique du livre
Soyez le premier à donner votre avis !

C'est pour moi toujours le même problème quand je veux écrire une critique, j'ai peur de parler de mon avis (jamais objectif) et de spoiler le plaisir du futur lecteur. Mais aujourd'hui je fait fi de ces idées et n'en déplaise à ceux que cela déplaira.

Thomas

Day

à 'réécrit' ici (en 2011) un livre qu'il avait publié en 2001 sous le titre de "Les cinq derniers contrats de Daemone Eraser". N'ayant pas lu la première mouture il semblerait que celle-ci s'est vue rajouté quelques pages (voir chapitres).
Aux premières lignes du prologue je me suis dit: "Oh lala, un genre de space opera au personnage compliqués dans des mondes compliqués pas très bien définis, cela va être difficile à digérer". À la fin de ce même prologue je me suis dit "Ah! mais c'est tout bon en fait! Pour être certain de tout avoir compris et de rien rater je vais le relire ce prologue!" Comme dans la plupart des cas ce prologue reste un prologue et le livre se clôture sur un épilogue. Ces deux chapitres semblent être une des nouveautés de cette version du livre, ils définissent mieux le contexte du roman et le place dans (à ce que j'ai compris) un projet beaucoup plus large de l'écrivain. Pas mal de personnages du livre seraient connus des amateurs de la revue Bifrost ou Thomas

Day

leurs a déjà donné naissance.

Fidèle a lui même Thomas

Day

livre ici un roman d'aventure, pur et simple. (limite pulp(?))

Pur par sa violence et l'absence d'artefacts inutiles à l'histoire.

Simple car primo: le thème du roman est universel -l'amour-, secundo le déroulement de l'histoire est d'une simplicité enfantine.

C'est comme cela que j'aime Thomas

Day

, c'est (un peu prés) uniquement comme cela que je le connais aussi.

Vous l'aurez compris Deamone Eraser (gladiateur de son état) se voit confié cinq contrats pour retrouver l'amour en récompense. À un moment je me suis dit cinq contrats pour 220 pages c'est trop, et bien non, cela garde le lecteur en haleine (et on est dans le pur et simple rappelons le(!)) et la fin malgré qu'elle soit un peu prévisible ne gâche rien. Ceci parce-que la réflexion autour du thème est bel et bien présente -ce n'est pas une profonde réflexion- mais le message est clair.

Ce roman reste à mes yeux un cran en dessous de "La voie du sabre", "L'instinct de l'équarisseur" ou "La maison aux fenêtres de papiers".

Pour les amateurs du style donc.




David Rosenberg est mort. Vive David Rosenberg 2.0!
Ou plutôt vive Daemone Eraser, comme il se fait appeler depuis sa résurrection. Star plus que célèbre et richissime du Jeu - des combats à mort opposant dans l'Arène des gladiateurs surentraînés-, Daemone n'a plus le goût à la vie depuis le coma irréversible de Susan, sa femme.
Mais un jour surgit Lhargo, un Guerrier du temps, un Alèphe, un de ces extraterrestres insectoïdes dont l'humanité ignore tout ou presque. Et avec lui un marché que Daemone ne peut refuser: tuer cinq personnes et retrouver, enfin, celle qu'il aime plus que tout.
Roman d'aventures inspiré autant par les space operas de l'âge d'or de la SF que par le cinéma de Sam Peckinpah, Daemone entraîne son lecteur sur un rythme endiablé et ne le lâche qu'à la dernière ligne: épuisé et conquis.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Soyez le premier à donner votre avis !

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Les continents perdus   

Les continents perdus

    

Thomas Day



Cette critique est signée LeGaidol
10 réponses y ont été apportées. Dernier message le 20/03/2007 à 10h55 par LeGaidol

La Cité des Crânes   

La Cité des Crânes

    

Thomas Day



Cette critique est signée Olivier
6 réponses y ont été apportées. Dernier message le 14/02/2006 à 09h23 par Olivier

L'instinct de l'équarrisseur   

L'instinct de l'équarrisseur

    

Thomas Day



Cette critique est signée LeGaidol
17 réponses y ont été apportées. Dernier message le 10/04/2010 à 10h04 par italianstyle

Le trône d'ébène   

Le trône d'ébène

    

Thomas Day



Cette critique est signée Cyril
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 15/08/2007 à 20h14 par Bull

L'automate de Nuremberg   

L'automate de Nuremberg

    

Thomas Day



Cette critique est signée Cyril
13 réponses y ont été apportées. Dernier message le 11/12/2010 à 17h57 par zomver

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire