Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
53 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
111 critiques
6768 messages
Consulter le profil de Olivier
Envoyer un message privé à Olivier

Ados sous contrôle

Johan Heliot


Ados sous contrôle
Illustration : Christophe Bec
Première parution : 2007

 Pour la présente édition :

Editeur : Mango
Collection : Autres mondes
ISBN : 978-2-7404-2176-5

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (2 réponses)

Lou est une ado un peu plus remuante que d’autres.
Elle sèche occasionnellement les cours, fume autre chose que du tabac, et n’aime rien tant que faire la fête. Rien de bien grave me direz vous, tant son adolescence ressemble à la notre et celle de tant d’autres. Sauf que nous sommes dans une France qui anticipe légèrement notre époque. Cette France contemporaine où l’on prétend découvrir les délinquants potentiels dès l’âge de trois ans. Dans cette France d’anticipation, les peines-planchers sont directement données par des ordinateurs, pour alléger le travail des magistrats.

C’est donc dans cette France que Lou est enlevée un matin, et emmenée de force dans un institut de redressement pour déviants. Ce sont ses parents qui ont pris cette douloureuse décision. Elle se retrouve donc au milieu de nulle-part, en pleine cambrousse et loin de tout. Elle est prise en main par Patrick Drake, qui lui explique le fonctionnement du camp.
On lui a implanté une puce, qui permet de la localiser par GPS. Le camp est surveillé par des drones, il est donc impossible de s’enfuir sans être fatalement rattrapée.
Elle se rend vite compte que les ados se divisent en deux camps : les normaux et les APO. Les APO ne vivent qu’entre eux, ils sont le crâne rasé et ressemblent à des zombis. Ils sont cornaqués par un inquiétant personnage, qui ressemble plus à un gourou qu’à un éducateur.
Elle fait le connaissance d’Erwan, qui va vite devenir un ami et un aide des plus précieux. Ils vont en effet profiter d’une rando en montagne pour s’enfuir, une fois la puce retirée. La vie de Lou et d’Erwan va alors basculer. Car ils vont découvrir toute la vérité sur ce camp, et sur les APO. Et il est des vérités qui ne sont pas bonnes à dire…

Littérature jeunesse ?
Non, littérature tout court. Littérature engagée même.
Johan

Heliot

nous offre même un exemple [g]intelligent[/g] de littérature engagée. Il nous pousse à réfléchir plutôt que de chercher mordicus à nous convaincre de SA vérité. Il pointe judicieusement les tendances sécuritaires fortement inquiétantes de nos sociétés occidentales, et de leur appétence au contrôle sécuritaire. Sa postface fait un point salutaire sur les camps militaires aux USA, où l’on prétend redresser les adolescents rebelles. On est même saisi de vertige, tant la fiction et la réalité sont proches. La mince frontière entre les deux est avant tout technologique, car les mentalités sont plus prêtes que jamais.
Au final, Johan

Heliot

nous livre un roman habilement construit. Le bougre sait parfaitement doser ses révélations. Il scotche ainsi le lecteur, qui a du mal à ne pas le lire d’une traite.
On savait déjà que Johan

Heliot

est un auteur des plus prometteurs de la SF francophone pour lecteurs adultes. Il en est de même pour la jeunesse. « Ados sous contrôle » colle donc parfaitement à l’excellente ligne éditoriale de Denis Guiot : offrir des romans palpitants et intelligents, qui interrogeront le lecteur, quel que soit son âge.
Adulte, ado ou enfant, n’hésitez donc surtout pas à vous jeter sur ce roman, car Johan

Heliot

est un auteur de talent. « Ados sous contrôle » en est une preuve supplémentaire.




Lou est une adolescente rebelle. Insolente, portée sur la fumette, mauvaise élève, elle plonge ses parents dans le désarroi. Dépassés, ceux-ci la confient, « pour son bien », à un camp de rééducation. Mais les méthodes du camp, proches de celles d'une secte, sont pour le moins inquiétantes. Et pourquoi certains adolescents — ceux qu'on appelle les APO — ont-ils un comportement de zombies ? Quelle sinistre réalité recouvre ce camp de rééducation ?

Autres mondes : une collection qui invite à l'aventure, au rêve, à la réflexion pour les jeunes du troisième millénaire. Une littérature de sens et d'émotions.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (2 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
La Lune seule le sait   

La Lune seule le sait

    

Johan Heliot



Cette critique est signée Lisbei
15 réponses y ont été apportées. Dernier message le 12/06/2006 à 19h25 par RisingSun

La Harpe des étoiles   

La Harpe des étoiles

    

Johan Heliot



Cette critique est signée Gracie
Aucune réponse pour le moment...

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014