Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
5 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6731 messages
 

Retour sur la fin du 2001 de Kubrick

11/05/2018 à 13h37 
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 1 / 2   |   aller en page :   1  2       
lisbeli

Inscrit le :
22/02/2013
147 messages
RE : Retour sur la fin du 2001 de Kubrick 17/05/2018 à 13h30  
Intéressant, merci pour le lien, Olivier !
   Consulter le profil de lisbeli  Envoyer un message privé à lisbeli  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
507 messages
RE : Retour sur la fin du 2001 de Kubrick 17/05/2018 à 16h18  
Sur 2001, le film, à lire absolument le foetus astral de Monod et Dumont. Par une analyse structurale à la Levi-Strauss, il nous font passer inexorablement de la première image, l'alignement des trois astres, Soleil, Terre, Lune, à la dernière, le foetus astral observant la Terre... En passant par le monolithe, rectangulaire et noir... Et par l'intérieur de Hal, rectangulaire et rouge...
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6731 messages
RE : Retour sur la fin du 2001 de Kubrick 17/05/2018 à 18h21  
Je suis bluffé par le fait d'avoir compté des dalles de la chambre.

Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4087 messages
RE : Retour sur la fin du 2001 de Kubrick 19/05/2018 à 18h48  
Sans remettre en cause la prééminence de 2001, L'odyssée de l'espace parmi les films de SF (ne serait-ce que parce qu’il a ouvert la porte à d’autres productions singulières et rendu possible une période dorée pour ce genre au cinéma), je dois dire que c’est loin d’être le film de Kubrick que je préfère.

Comme face à Shining (l’autre film du réalisateur générant des interprétations sans fin…), je reste toujours autant ébloui par la virtuosité de la mise en scène que dubitatif quant à la tenue du scénario.


Quelques mots d’Harlan Ellison :

« For openers, there is no plot. That simple. No story. I know this because I got it on the best authority – from one of the men listed in the credits as having devised the bloody story. He has said that after Kubrick has that staggeringly boring paean to the monkey wrench in the can (…), he and some of the head honchos at Metro screened it, went ashen, and said to one another, “We ain’t got a picture here.” So they went to the Kalahari Desert and shot the apes, and then they shot that Antonioni white-on-white bedroom, and they taped the second-thought sections on either side of the Man Against Space nonsense, and they called it the birth of the blues. »

Je suis plutôt d’accord avec sa conclusion :

« How can anything be boring and engrossing at the same time? Well, visit Kubrick’s Folly and find out.
The psychedelic segments are visually some of the most exciting stuff ever put on celluloid; in a way it’s what cinema is all about, really. The ape sequences are brilliant, the special effects staggering
, (…) But I am compelled, once and finally, to say that this is a seriously flawed film. It fails in the first order of storytelling: to tell a story. »
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 19/05/2018 à 18h49   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4087 messages
RE : Retour sur la fin du 2001 de Kubrick 20/05/2018 à 10h45  

BC :

à lire absolument le foetus astral de Monod et Dumont.

Un entretien de 1970 avec Jean Monod, au sujet de ce livre, repris dans Les nuits de France Culture.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 20/05/2018 à 10h46   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
soleilvert

Inscrit le :
28/02/2005
311 messages
RE : Retour sur la fin du 2001 de Kubrick 20/05/2018 à 22h55  
La chambre… où certains ont vu une inclusion de Barry Lyndon dans 2001

Je flippe à chaque fois avec la séquence géniale de la mise HS de HAL. On voudrait illustrer la maladie d'alzheimer qu'on ne ferait pas mieux. Par contre avec le temps le "ainsi parlait zarathoustra" lasse.
Signature de soleilvert blog : La sortie est au fond du web
   Consulter le profil de soleilvert  Envoyer un message privé à soleilvert  Visiter le site de soleilvert  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
507 messages
RE : Retour sur la fin du 2001 de Kubrick 21/05/2018 à 10h05  

Citation :

BC :à lire absolument le foetus astral de Monod et Dumont.
Un entretien de 1970 avec Jean Monod, au sujet de ce livre, repris dans Les nuits de France Culture.

Merci Jim pour l'information.
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6731 messages
RE : Retour sur la fin du 2001 de Kubrick 23/05/2018 à 15h45  
Je me souviens que je devais avoir 8 ou 10 ans la première fois que j'ai vu le film.
Dès l'époque, je n'aimais pas Star wars, et j'étais fasciné par l'ésotérisme de 2001 (totalement absent de 2010 et puis juste pour faire chier SPOILER il est impossible de transformer Jupiter en étoile : il manque trop de gaz), renforcé par la musique angoissante de Ligeti.

2001 reste pour moi mon premier contact marquant avec la sf, comme Orwell et Bradbury pour la littérature. Ou Evil dead pour l'horreur, premier film loué dans un vidéo-club, vite suivi par Suspiria et Massacre à la tronçonneuse. C'est pourquoi je lui garde une tendresse, de celle des madeleines de Proust.
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 23/05/2018 à 15h48   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4087 messages
RE : Retour sur la fin du 2001 de Kubrick 23/05/2018 à 16h39  

soleilvert :

Je flippe à chaque fois avec la séquence géniale de la mise HS de HAL. On voudrait illustrer la maladie d'alzheimer qu'on ne ferait pas mieux.

Formidable séquence ; je ne m'en lasse pas.
Comment rendre émouvante la « mort » d’une machine, criminelle de surcroît.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6731 messages
RE : Retour sur la fin du 2001 de Kubrick 10/07/2018 à 16h49  
Une itw de Kubrick à ce sujet, in english.
Sans (grande) surprise, c'est la même fin que Clarke, quoique traitée de façon plus ésotérique.
La seule vraie différence reste la dernière rencontre avec le monolithe, devant Jupiter : Kubrick fait un trip psychédélique, alors qu'avec Clarke, nous plongeons dans Jupiter et sa vie tumultueuse (on sent que Clarke était passionné de plongée) et son coeur de... diamant (une théorie en vogue à l'époque).
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
   Répondre  |   page 1 / 2   |  aller en page :   1  2       

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014