Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
25 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
112 critiques
6982 messages
Consulter le profil de Olivier
Envoyer un message privé à Olivier

La chambre de sable

Joëlle Wintrebert


La chambre de sable
Première parution : 2008

 Pour la présente édition :

Editeur : Glyphes

La critique du livre
Soyez le premier à donner votre avis !

De « Lentement s’empoisonnent » aux « Amazones de Bohème », Joëlle

Wintrebert

n’hésite pas sortir de sf stricto sensu. Mais elle le fait avec autant de talent que pour notre genre de prédilection. « La chambre de sable » en est une preuve supplémentaire.

Marie a onze ans. Solitaire et imaginative, elle aime inventer des vies à ses voisins, comme autant de biographies imaginaires. Elle vit avec sa mère, fonctionnaire célibataire, qui déprime de ne pouvoir devenir écrivain. Pour s’évader de sa vie terne, elle peut compter sur Nana. Amie de longue date de sa mère, elle en est l’exacte antithèse. Auteur et illustratrice, elle vit à sa guise, trop heureuse de n’avoir ni enfant ni mari. Ballotée entre ces deux extrêmes, Marie va découvrir en peu de temps la réalité du monde adulte. A commencer par ses hypocrisies, ses petits arrangements et ses mensonges. C’est donc tout le monde de l’enfance, son innocence et ses illusions qui vont voler en éclats.
Que faire alors ? S’y résigner, c'est-à-dire devenir adulte ? Ou bien chercher une échappatoire ? A supposer toutefois qu’il en existe une… à moins de l’inventer ?
L’écriture est fluide mais ciselée. Elle n’est jamais trop guindée, jamais trop adulte. Et c’est là l’une des grandes forces de ce bildungsroman. Combien de fois n’avons-nous pas pesté devant un parler et des préoccupations trop adultes, alors que le personnage est censé être un pré-ado ! On ne peut également manquer d’être frappé par l’atemporalité du roman. On suppose que le roman se passe en 2008, mais il pourrait tout autant se passer dans les années 80 ou 60. Et c’est certainement là l’une des marques des grandes œuvres : arriver à dégager des préoccupations et des expériences universelles de la gangue de leur époque.


A l’heure des cycles interminables et des pavés du NSO, on ne peut que se réjouir de lire des romans concis et denses comme « La chambre de sable » ou « Unica » d’Elise Fontenaille (qui sort en poche dans 15 jours, ne le ratez surtout pas !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!) . Un roman majeur, ni plus ni moins, qui trouvera sa place dans toutes les bonnes bibliothèques, entre « Extrêmement for et incroyablement prêt » de Jonathan Safran Foer (celui là il est en poche, vous n'avez aucune excuse pour ne l'avoir point encore lu), « Les enfants d’abord » de Christiane Rochefort ou « L’attrape-cœur » de Salinger (pareil, il est en poche).

Bref, en un mot comme en cent :
Bravo, et merci encore Joëlle !




Allongée dans sa chambre de sable, les yeux perdus dans la voie
lactée, Marie rêve...
Entière comme on l est à onze ans, rebelle, Marie rêve d échanger sa
mère contre Nana, une artiste-peintre qui aime la vie et qui sait
rire. Un idéal d insolence et de liberté. Mais au cours de l été, son
univers bascule. Marie se lie avec un vieux voisin qui la fascine, et
qu elle suivait discrètement lors de ses promenades au cimetière.
Photographe, il la prend pour modèle, ce que Nana supporte mal. Marie
va découvrir que les gens ne sont pas toujours tels qu on les imagine.
Un récit au rythme envoûtant qui oscille entre réalisme et onirisme,
sous le soleil méditerranéen.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Soyez le premier à donner votre avis !

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Le créateur chimérique   

Le créateur chimérique

    

Joëlle Wintrebert



Cette critique est signée oman
Aucune réponse pour le moment...

Les olympiades truquées   

Les olympiades truquées

    

Joëlle Wintrebert



Cette critique est signée Olivier
10 réponses y ont été apportées. Dernier message le 28/09/2008 à 01h02 par Cyril

Les maîtres-feu   

Les maîtres-feu

    

Joëlle Wintrebert



Cette critique est signée Olivier
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 28/07/2008 à 21h10 par lacroute

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire