Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
11 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
stegg

Inscrit le :
02/11/2006
2 critiques
971 messages
Consulter le profil de stegg
Envoyer un message privé à stegg

L'équilibre des paradoxes

Michel Pagel


L'équilibre des paradoxes
Illustration : Guillaume Sorel
Première parution : 2004

 Pour la présente édition :

Editeur : Denoël
Collection : Lunes d'encre

Ce livre est noté   (3/5 pour 1 évaluations)


J'ai lu ce livre et je souhaite donner mon avis
La critique du livre
Lire l'avis des internautes (18 réponses)

Le roman débute en Bretagne en 1904. Alors qu'elle est au manoir de Ravanech, la jeune Gilberte Debien est violée et agressée par un inconnu à l'apparence étrange et au comportement violent. Apprenant qu'elle a acouché, Raoul Corvin, journaliste socialiste et ancien fiancé de la victime, Armand Schiermer, militaire, et son épouse Amélie vont la rejoindre pour l'aider et essayer de retrouver l'agresseur. Au manoir, il trouve un être ressemblant au coupable qui prétend venir d'une planète colonisée au XXIII siècle et une jeune femme venue de 1969. Aucun des deux ne sait comment il a pu se retrouver à cette époque. Ils vont essayer de découvrir ce qui a bien pu les amener en 1904 et si il existe d'autres naufragés du temps...

Michel

Pagel

propose avec ce roman un excellent exercice de style en offant un roman supposé se passer au début du XXieme siècle à travers les journaux intimes de divers protagonistes. L'auteur s'amuse avec ses personnages. Il va d'abord confronté ceux de 1905 à un avenir qui les dépasse que soit pour la technologie ou bien leur moeur et, ensuite, avec Sophie Périsset, jeune femme déluré de 1969 qui va se heurter à une bourgeoisie stricte et rigoureuse. Il décrit avec amusement un choc des cultures temporel.

L'auteur n'oublie pas qu'il écrit également un roman d'aventure et propose son lot d'idées et de rebondissements. Nos héros vont vite s'apercevoir que certain viennent de deux avenir différend. Ils vont essayer de trouver ou et quand va avoir lieux cette divergence pour l'empêcher. Michel

Pagel

veut ainsi rendre un hommage mérité à Jules verne et à H.G. Wells et prend son temps pour essayer de décrire des scénes que l'on aurait pu retrouver chez l'un ou l'autre des auteurs. Il donne ainsi à son roman un coté anachronique mais qui est loin d'être désagréable.

Mais le roman n'est pas dispensé de défauts. La personnalité de tous les personnage n'est pas trés dévelloppé et certain d'entre eux qui risquent de voir le futur d'où ils viennent détruit par leur compagnons n'ont aucune réaction et n'essaient même pas de les en empécher. Il faut aussi accepter les problêmes inhérent aux paradoxes temporels et aux histoires de voyages dans le temps.

Malgrés ses légeres erreurs, L'équilibre des paradoxes est un excellent divertissement, un roman qui fourmille d'idée, une lecture tout à fait agréable. On a l'impression de lire l'histoire d'un classique raconté par un auteur aurait connu l'avenir. C'est un roman agréable pour passer un bon moment sans se prendre la tête. Le livre idéale pour aller à la plage.

Il serait également domage de ne pas parler de L'étranger, la nouvelle qui ouvre ce roman. On y croise certain personnages du romans suivant qui poursuivent un mystérieux voleur qui se fait appeler l'étranger. La découverte de sa véritable va être assez surprenante. C'est un histoire assez courte et sympathique qui sert également de prologue au récit qui la suit.




France 1904, le temps s'affole et régurgite sans aucune logique apparente un soldat de l'armée d'Attila, un cyborg, un extraterrestre et bien d'autres personnages improbables dont les agissements risquent de déclencher la Première Guerre mondiale. A moins qu'un groupe de hardis aventuriers ne trouve la clef du mystère et réussisse à rétablir l'équilibre des paradoxes.


Michel Pagel a reçu le prix Rosny Aîné 2000 et le prix Julia Verlanger 2000 pour cet Equilibre des paradoxes, réédité ici dans une version augmentée. Il est par ailleurs l'auteur d'un vaste cycle fantastique : La Comédie inhumaine.


« L'Équilibre des paradoxes est dans son genre une parfaite réussite. On tremble autant qu'on s'y amuse tout au long de ses quatre cent cinquante pages, lesquelles sont dévorées d'une traite avec plaisir. Avec ce roman d'inspiration steampunk (une manière fort à la mode en ce moment), documenté, on (re) découvre aussi les enjeux mondiaux de ce début du xxe siècle qui conduiront inévitablement à ce que l'on sait. On savait Pagel un excellent auteur populaire ; il signe ici tout simplement son meilleur roman. »


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (18 réponses)

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire