Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
9 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
soleilvert

Inscrit le :
28/02/2005
12 critiques
1243 messages
Consulter le profil de soleilvert
Envoyer un message privé à soleilvert

Histoire d'os

Howard Waldrop


Histoire d'os
Première parution : 4ème trimestre 1984

 Pour la présente édition :

Editeur : La Découverte
Collection : Culte fictions
Date de parution : 1er trimestre 1986
ISBN : 2-7071-1586-X

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (2 réponses)

« Quelqu'un m'a demandé : "Pourquoi écrivez-vous autant d'histoires alternatives ? J'ai répondu : "Parce qu'il y a forcément un autre monde que celui-ci. Regardez-le ! Je n'écrirais pas sur un monde alternatif si j'aimais celui dans lequel je me trouve - j'écrirais des histoires qui se déroulent dans le merveilleux ici et maintenant. » H W.

Bien sûr il y a les relectures ; mais la vie d’un amateur de livres de science-fiction prend tout son sel de la découverte de nouveaux romans, mieux, de nouveaux écrivains. Cette manne, et c’est grande victoire, s’affranchit de la flèche du Temps. Le passé s’offre alors comme terre d’exploration. La récolte des grands auteurs laisse nécessairement en friche des noms, des ouvrages. Howard

Waldrop

est l’un de ces artistes passés au travers des mailles de mes filets. Personnage décrit comme marginal, ayant mené une vie précaire, il vient de décéder laissant le souvenir d’un excellent nouvelliste, plusieurs fois nommé et primé. Ses deux passions semble-t-il étaient l’écriture et la pêche, que célébra un jour Clifford D. Simak. (1)


Howard

Waldrop

n’écrivit que deux romans dont Histoire d’os. Dans celui-ci datant de 1986 une équipe de soldats et de scientifiques rescapés d’un holocauste nucléaire au XXIe siècle tente de rejoindre l’année 1930. Ils perdent contact avec l’éclaireur qui les a précédés et se retrouvent tous dans une Amérique précolombienne. Dès lors la narration va s’organiser autour de trois récits, celui de l’éclaireur parti rejoindre une communauté d’indiens en lutte contre ce qui semble être des guerriers Aztèques, celui de la Compagnie assiégée par d’autres indiens et enfin des archéologues de l’an … 1930, au travail sur des tumulus contenant des vestiges qui ne semblent pas être à la bonne place.


La construction du roman ne convainc pas, le journal de Smith n’apporte rien. J’aurais aimé avoir quelques aperçus de ce XXIe siècle (le nôtre !) agonisant. Mais toute la partie relative aux aventures de Madison Yazoo Leake est intéressante, en particulier la rencontre avec les Marchands. Il y avait là matière à développement comme dans La porte des mondes de Robert Silverberg. Le personnage s'inscrit dans la trace de ceux imaginés par le Maitre qui s'immergent et parfois s'intègrent dans de nouveaux Mondes. La surprise provient de ma découverte de cette collection éphémère. Seulement deux ans d’existence, 1985 - 1987, malgré un contenu de haute tenue. Place aux nouvelles dans une nouvelle fiche

(1) Le pêcheur




1930 : Dans un tumulus précolombien qu'ils fouillent au cour de la Louisiane, des archéologues découvrent... des os de cheval. Or, chacun sait que les chevaux ne sont arrivés sur le continent américain qu'au XVIe siècle. Bref, il y a un os !
XXIe siècle : les survivants d'un holocauste nucléaire agonisent doucement au milieu des radiations. Ils décident d'envoyer dans le passé d'abord un éclaireur, puis tout un groupe de soldats, de psychologues et d'experts de la CIA.Leur mission, aussi spéciale que désespérée : essayer d'empêcher la Troisième Guerre mondiale en modifiant l'histoire. Mais au lieu de se retrouver comme prévu en 1930, les envoyés du XXIe siècle se retrouvent apparemment beaucoup plus tôt, avant l'arrivée des Européens sur le continent américain... Encore un os !
Bien sûr, il y a un rapport entre ces deux histoires d'os. Mais il est beaucoup plus étrange qu'il n'y paraît... Deux cent quarante pages d'aventures haletantes vous donneront la clé du mystère.

Howard Waldrop, dont Histoire d'os est le premier roman, est considéré aux Êtats-Unis comme l'un des auteurs de SF les plus prometteurs de la nouvelle génération. Il a obtenu Ie prix Nebula pour sa nouvelle The Ugly Chickens.

Roman traduit de l'américain par Michel Deutsch.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (2 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Histoire d’os   

Histoire d’os

    

Howard Waldrop



Cette critique est signée Trevize
3 réponses y ont été apportées. Dernier message le 23/09/2014 à 15h21 par Algernon

Mes chers vieux monstres   

Mes chers vieux monstres

    

Howard Waldrop



Cette critique est signée soleilvert
2 réponses y ont été apportées. Dernier message le 26/02/2024 à 12h05 par Jim

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire