Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
37 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Tank-Girl

Inscrit le :
07/12/2005
9 critiques
239 messages
Consulter le profil de Tank-Girl
Envoyer un message privé à Tank-Girl

Car je suis légion

Xavier Mauméjean


Car je suis légion
Première parution : juillet 2005

 Pour la présente édition :

Editeur : Mnémos

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (20 réponses)

Sarban, fils de Dagan, vit une enfance paisible dans la ferme familiale jusqu’au jour où un accusateur de passage remarque son intelligence et son esprit vif. La décision de l’accusateur ne se fait pas attendre, Sarban devra rejoindre Babylone afin d’y poursuivre des études en vue d’intégrer l’Ordre des accusateurs en tant que Novice.
Quinze années ont passées et Sarban fait à présent partie des accusateurs. Sa formation très rigoureuse et éprouvante lui a permis de créer des liens d’amitié très forts avec Casdim. Mais elle lui a également attiré une haine farouche de Haraïm de Balaat, fils de la noblesse babylonienne, qui voit d’un mauvais œil qu’un simple paysan ai réussi à obtenir sa place parmi les accusateurs.
La routine quotidienne va bientôt céder la place au chaos. Les présages ne trompent pas. Marduk et Inanna sont fatigués. Les dieux doivent maintenant se reposer. Le Grand Accusateur décide donc de figer le temps et de proclamer le règne de Tiamat. Toutes actions présentes et futurs ne seront plus soumises à la loi. La folie gagne les habitants, le sang des hommes coule dans les ruelles de Babylone.
Au milieu de ce chaos général, Sarban est témoin d’un meurtre qui semble avoir été commandité avant la suspension du temps. Et bien que les circonstances ne s’y prête guère, il décide de mener l’enquête.

Violent et brillant

Xavier Mauméjean, diplômé en philosophie et science des religions, nous offre avec Car je suis légion un thriller à l’époque babylonienne sur fond de croyance religieuse. L’auteur classe son roman tantôt comme une Uchronie, tantôt comme de la Fantasy puisque l’ordre et le chaos s’affrontent sauvagement. Mais est il besoin de trouver une case ou ranger un roman, de lui donner une étiquette à tout prix ? Lorsque l’histoire se suffit à elle-même, lorsqu’elle est si brillamment racontée, nul besoin d’essayer de la faire rentrer dans le carcan étriqué des catégorisations. On la déguste, point.

Encore un épisode de plus dans la grande série des histoires du Bien contre le Mal, diront les plus blasés. Oui, en effet. Mais paradoxalement, Car je suis légion est très loin de tous les stéréotypes du manichéisme basique. C’est la folie des hommes qui est au centre de l’histoire. Leurs capacités à une extrême violence dès lors qu’on leur en donne l’occasion. Et si cette occasion s’appuie sur des croyances religieuses l’effet n’en est que plus dévastateur.

Mais Car je suis légion est aussi un thriller. Et il n’a rien à envier aux classiques du genre. Haletant de bout en bout, ce livre tient toutes ses promesses. Une très belle réussite.




585 av. J.-C.
Sarban est encore un enfant quand il quitte la ferme familiale pour Babylone, et qu'il entre comme novice dans l'Ordre des accusateurs. " Ordre et Stabilité ", telle est la devise des juges, qui veillent au respect de la loi dans la cité. Quinze ans plus tard, Sarban est devenu un accusateur estimé et redouté. Un jour, les présages annoncent que les dieux sont épuisés et que les hommes doivent verser leur sang : le temps est suspendu, la loi n'a plus cours. Le peuple de Babylone devient fou et le chaos s'installe dans la cité. Crimes, viols, pillages... tout est permis. Dans la fureur générale, Sarban remarque un meurtre étrange qui semble avoir été commandité avant la suspension de la loi... Des Jardins Suspendus à la tour de Babel, malgré la haine des hommes et la colère des dieux, l'accusateur décide de mener l'enquête. Pour le pire.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (20 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Lilliputia   

Lilliputia

    

Xavier Mauméjean



Cette critique est signée Jekub
3 réponses y ont été apportées. Dernier message le 26/03/2009 à 16h12 par Jim

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire