Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
21 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
  

Theodore Sturgeon, le plus qu'auteur


  Sujet proposé le 23/10/2018 à 13h43 par Olivier
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 2 / 2   |   aller en page :      1  2  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6991 messages
RE : Theodore Sturgeon, le plus qu'auteur 26/10/2018 à 10h22  
Une intégrale vaut-elle le coup ?
Comme tant et plus d'auteurs professionnels, il y a certainement à boire et à manger.
A-t-on traduit les meilleures (comme ce fut le cas pour Silverberg avant l'intégrale), au prix d'un certain éparpillement (recueils, anthos, revues) ?
Faut-il reprendre le choix des anthos thémaiques, comme chez NéO (réédités plus tard aux Belles lettres), quitte à y intégrer bon nombre d'inédits ?
Faire des anthos par genres (fantastique, sf, etc.), par périodes, par thèmes ?
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4349 messages
RE : Theodore Sturgeon, le plus qu'auteur 02/11/2018 à 18h55  
Lu le dossier Sturgeon du dernier Bifrost.

(pas en totalité car je n'ai pas relu la nouvelle L'homme qui a perdu la mer et le texte de Gérard Klein, Theodore Sturgeon, le splendide aliéné : dans mes souvenirs, tous deux étaient très bons)

J'ai trouvé ça pas mal ; pas mal du tout, même !

Dans Theodore Sturgeon : le théâtre d'une vie, Francis Valéry resitue les publications de l'auteur en France dans leur chronologie et leurs supports.
À un moment, une critique excessive de Killdozer prend trop de place, à un autre, plongés dans un longue exposition du contexte éditorial, on perd un peu Sturgeon de vue ; mais l'ensemble permet une bonne entrée dans le sujet.

Avec Theodore Sturgeon, conteur, Paul Williams, critique rock de rock et proche de l'auteur, signe un texte remarquable, donnant un aperçu touchant de l'écrivain et de l'homme, dans leurs qualités et leurs défauts.

Dans Sturgeon et la forme courte : l'essence de l'art, Philippe Boulier a quelques mots pour presque chaque nouvelle de l'auteur parues en France et même si, bien entendu, nos avis divergent parfois, il me donnerait envie d'en (re)lire, le bougre...
Le court guide de lectures qui suit ne traite alors plus que des romans et novellas.

Un élément ressort souvent de ces textes : la mauvaise traduction en France des écrits de Sturgeon.
Que l'auteur ait pu enchanter des générations de lecteurs dans un français maladroit dit certainement quelque chose sur son talent de conteur et la force de son imagination
(et aussi que les amateurs de SF sont souvent peu regardant quant aux qualités du verbe, surtout dans leurs premières années).

Enfin, "Tandy et le brownie", celles des deux nouvelles de l'auteur reprises ici qui n'avait pas été republiée jusqu'alors : je l'ai trouvé superbe.
Du pur Sturgeon, reconnaissable à des kilomètres.
(Si vous avez des enfants de l'âge de l'héroïne (ou neveux, nièces, filleuls), c'est difficile d'y résister.)
Belle illustration de Fructus, de surcroit.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 02/11/2018 à 19h07   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4349 messages
RE : Theodore Sturgeon, le plus qu'auteur 14/03/2019 à 11h42  
Vieux Théodore des Étoiles est une nouvelle de Daniel Walther, au sommaire du recueil La musique de la chair.

Le Théodore en question, c’est Sturgeon.

Dans ce récit, qui s’ouvre sur la citation : « Les étoiles sont le Styx », le héros, mélancolique, se récite des mots tirés de la nouvelle La soucoupe de solitude et pour tromper son ennui songe à la composition d’un opéra basé sur le roman Les plus qu’humains (en trois actes, forcément).
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 14/03/2019 à 11h49   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5678 messages
RE : Theodore Sturgeon, le plus qu'auteur 14/03/2019 à 14h45  

Citation :

"Les étoiles sont vraiment le Styx"

Que j'attaque à l'instant, via Galaxie n° 103 HS Sturgeon.
Que Walther en use laisse présager du meilleur.
   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
BC

Inscrit le :
05/01/2011
537 messages
RE : Theodore Sturgeon, le plus qu'auteur 14/03/2019 à 15h30  

Citation :

la nouvelle La soucoupe de solitude

Une nouvelle que j'ai lu plusieurs fois (c'est elle qui inaugure la GASF) sans en comprendre l'intérêt. Je crois que je suis rétif à Sturgeon... Trop baba cool à mes yeux d'amateur de hard (SF j'entends).
   Consulter le profil de BC  Envoyer un message privé à BC  
lacroute

Inscrit le :
13/03/2005
5678 messages
RE : Theodore Sturgeon, le plus qu'auteur 14/03/2019 à 15h38  

Citation :

Que j'attaque à l'instant, via Galaxie n° 103 HS Sturgeon.

... Fin de magazine: "Fin au prochain numéro". Bongu de merdeàviande..!

J'édite:


Que j'ai. C'est marrant, il n'est pas rare celui-ci. On le voit partout.
dernière édition : 14/03/2019 à 15h42   Consulter le profil de lacroute  Envoyer un message privé à lacroute  
   Répondre  |   page 2 / 2   |  aller en page :      1  2  

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire