Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
25 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4036 messages
 

Ils sont toujours parmi nous

08/02/2018 à 12h21 
Parce que bon.



Delany, Ellison, Haldeman, Moorcock, Silverberg, Spinrad, Willis, Wolfe...
Andrevon, Curval, Pelot, Vonarburg, Walther, Wintrebert,…
...


Commentaires en tous genres sur l’œuvre, l’actualité, la personnalité de ces « anciens » dont on entend bien dire, comme de Sturgeon jadis, qu’ils sont « alive and well...».
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
  Ajouter ce sujet à mes favoris Culture SF
   Répondre   |   page 1 / 1   |  
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
6654 messages
RE : Ils sont toujours parmi nous 08/02/2018 à 14h16  

Citation :

Delany, Ellison

Ca fait un bout de temps que l'on n'a pas traduit Delany, je suis curieux de voir ce qu'il écrit aujourd'hui.
Ellison : un immense auteur qui n'a jamais eu le succès mérité.


Citation :

Wolfe...

Jamais accroché à cet auteur, tant les romans que les nouvelles.


Citation :

Andrevon, Curval, Pelot, Vonarburg, Walther, Wintrebert,…

Auteurs phares de l'après 68, parfois de belles amitiés (Andrevon avec Walther, dont il illustra Sept femmes de mes autres vies, l'un de ses plus beaux recueils, ou Wintrebert).
Curval est probablement le plus littéraire, et le plus artiste (forte influence surréaliste).
Andrevon est peut-être le meilleur nouvelliste de la bande.
Walther le plus inégal, capable du meilleur et du moins bon. L'un des plus expérimentaux aussi (voir ses deux excellents romans parus autrefois chez Denoël). Le plus sensuel, et le plus poétique, aussi.
Pelot, immense conteur, qui semble de plus en plus tourner le dos à la sf, comme Jeury en son temps.
Wintrebert, seule femme du lot, qui excelle aussi dans le mainstream (La chambre de sable est excellent).
Signature de Olivier "Un monde nouveau va naître, un monde dans lequel il n'aura pas sa place. Il est trop clairvoyant pour lutter contre lui ; mais il ne feindra pas de l'aimer." George Orwell
dernière édition : 08/02/2018 à 14h26   Consulter le profil de Olivier  Envoyer un message privé à Olivier  Visiter le site de Olivier  
LeGaidol

Inscrit le :
12/05/2005
2777 messages
RE : Ils sont toujours parmi nous 09/02/2018 à 16h24  
Sans oublier :





   Consulter le profil de LeGaidol  Envoyer un message privé à LeGaidol  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4036 messages
RE : Ils sont toujours parmi nous 12/02/2018 à 16h29  

Olivier :

Ça fait un bout de temps que l'on n'a pas traduit Delany (...)

Trop longtemps... Ni même en réédition. Idem pour Ellison.

Ça se vend certes moins bien qu’une énième réédition de Fondation (citée dans la moindre liste d’« incontournables » SF) mais c’est quand même dommage, ces absences, pour les jeunes générations...


Olivier :

Andrevon est peut-être le meilleur nouvelliste de la bande.

Les nouvelles d’Andrevon, je me répète souvent qu’il faut que je m’y mette : je vais cesser de le répéter et m’y mettre effectivement (une fois finies mes lectures en cours...) ! ^^


Olivier :

Walther le plus inégal, capable du meilleur et du moins bon. L'un des plus expérimentaux aussi (...). Le plus sensuel, et le plus poétique, aussi.

+1


LeGaidol :

Kirk Douglas

Richard Fleischer rapporte dans ses mémoires (très joliment nommées Just tell me when to cry) des anecdotes amusantes sur l’acteur et son égo légendaire.
Je vous en citerai quelques unes quand j’aurai le temps.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 12/02/2018 à 16h34   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
366 messages
RE : Ils sont toujours parmi nous 12/02/2018 à 19h23  
Il y a aussi Larry Niven, Ben Bova, Gérard Klein.
Signature de Butch Quand les vents sont porteurs, même les dindons volent.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4036 messages
RE : Ils sont toujours parmi nous 13/02/2018 à 09h49  
De ceux que sont nés en 1945 ou avant, on peut aussi ajouter Atwood, Benford, Malzberg, Priest et Watson.

Et James Gunn va sur ses 95 ans !
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
Butch

Inscrit le :
29/09/2012
366 messages
RE : Ils sont toujours parmi nous 13/02/2018 à 12h35  

Jim :

Et James Gunn va sur ses 95 ans !

C'est pas le même calibre.
Signature de Butch Quand les vents sont porteurs, même les dindons volent.
   Consulter le profil de Butch  Envoyer un message privé à Butch  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4036 messages
RE : Ils sont toujours parmi nous 13/02/2018 à 14h27  
Pas du même calibre, ce Gun-n ? Bien vu..! ^^

Je l'inclus tout de même de par ses grand prix US :
Life Achievement Nebula award en 2006 ;
intronisation au Science Fiction Hall of Fame en 2015.
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
lisbeli

Inscrit le :
22/02/2013
128 messages
RE : Ils sont toujours parmi nous 13/02/2018 à 14h44  
En ce qui concerne Vonarburg (merci de l'avoir citée, Jim), elle est toujours active à la fois dans le champ de la traduction (de Kay pour les éditions Alire, notamment), et bien sûr, et heureusement, dans celui de l'écriture, avec une trilogie dans le même univers que Reine de Mémoire qui devrait sortir incessamment, un roman dans le même univers que Chroniques du Pays des Mères, mais postérieur, en cours d'écriture, et un autre normalement à venir. Et elle a prévu de venir aux Imaginales. Ou aux Utos. Ou aux deux :-).
   Consulter le profil de lisbeli  Envoyer un message privé à lisbeli  
Jim

Inscrit le :
17/08/2005
4036 messages
RE : Ils sont toujours parmi nous 17/02/2018 à 17h25  
À la relecture, les anecdotes de Richard Fleischer sur Kirk Douglas sont trop longues pour que j'en cite plusieurs ; alors je n'en cite qu'une, sur le tournage de 20000 lieues sous les mers :

"During the first few days, I had problems blocking, working out the placement and movement of the actors, of any scenes he was in. (…) I would stage the scene, rehearse it until I was satisfied and get ready to turn it over to the cameraman for lightning, when Kirk would say, “I can’t do the scene. I just don’t feel comfortable[.” (…) Naturally, I’d start fooling around with the staging, moving people into different positions, until suddenly Kirk would say, “That’s it! That’s much better. I can do the scene now.” What I had done? What miracle had I wrought? I wasn’t sure.
(…) Suddenly it dawned on me what was happening. Kirk couldn’t get “comfortable” unless he was in the center of the picture, facing the camera, with everyone else facing him. In the theater, it’s called “upstaging”, and that’s what he was doing. I couldn’t believe it, not from Kirk Douglas.
(…) Upstaging simply doesn’t exist in movies because the camera can always change its point of view (…) Kirk was certainly experienced enough to know there was no sensible reason for doing what he was doing, but it fed his ego. It was an ego that needed a lot of nourishment."
Signature de Jim "Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis."
dernière édition : 17/02/2018 à 17h25   Consulter le profil de Jim  Envoyer un message privé à Jim  
   Répondre  |   page 1 / 1   |  

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014