Prix littéraires :
  Prix Hugo
  Grand Prix de l'Imaginaire
  Prix Utopia

Dossiers :
  La Planète des Singes
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
9 visiteurs actuellement
  Les Dossiers de Culture SF

La planète des singes

- page 6/6 -

La planète des singes façon Tim Burton

La planète des singes façon Tim Burton
 Agrandir
Date de sortie:2001
Réalisation:Tim Burton
Durée:115 minutes
Scénario:William Broyles Jr.
Producteur exécutif:Ralph Winter
Maquillages:Rick Baker
Musique:Danny Elfman
Décors:Rick Heinrichs
Colleen Atwood (costumes)
Rosemary Brandenburg (plateau)
Effets spéciaux:Industrial Light & Magic
Casting : Mark Wahlberg (Léo Davidson)
Tim Roth (Thade)
Helena Bonham-Carter (Ari)
Michael Clarke Duncan (Attar)
Estella Warren (Daena)


Plus récemment, le célèbre réalisateur Tim Burton ("Sleepy Hollow", "Batman", "Mars Attacks", ...) a repris et remodelé le scénario de "La planète des singes". Ce film, commandé par la Fox et soutenu par une campagne publicitaire importante, semble avoir eu un important succès. Force est cependant de constater qu'il y manque quelque-chose, un "je ne sais quoi"... Les décors? somptueux ! Les effets spéciaux ? magnifiques ! La formation de combat et l'assaut de l'armée simiesque sont plus qu'impressionants : on se retiendrait aux accoudoirs du fauteuil. Mais la force s'arrête malheureusement là... Si l'enveloppe est parfaite, la substantifique moëlle, chère à Montaigne, est bien pauvre. Il faut dire que le principal protagoniste du film n'est autre qu'un "marines" américain : courageux, fort et solide, décorré à maintes reprises mais très têtu et prêt à désobéïr aux ordres pour «Le Plus Grand Bien De La Démocratie»... Bref, le héros/rebelle typique et sacré outre-Atlantique, type de personnage le plus à même de fédérer les esprits. Notre homme, en guise de présentation lorsque des chimpanzés lui demandent qui il est, pour faire court mais bon : «Je suis un soldat du corps des marines des Etats-Unis d'Amérique, et je compte bien y retourner !», une réponse qui, bien évidemment, se passe de tout commentaire.



 Agrandir
 Agrandir


Très vite, notre homme prend la tête des opérations, accompagné de quelques compagnons de route (simiesques) pour tenir tête à l'armée d'un gorille assoiffé de pouvoir, et pour finir, après une bataille aux effets spéciaux impressionants (on doit au moins reconnaître celà) et un petit miracle, en grand réconciliateur des hommes et des singes. L'ultime dénouement du film, quant à lui, reprend globalement l'idée du livre. C'est peut-être la (seule ?) phase du film intéressante et un tant soit peu plus fouillée, même si ce n'est pas encore parfait.

A consulter : le site officiel du film de Tim Burton, www.planetoftheapes.com

Quelques liens pour approfondir...

  Le dossier de Philippe Heurtel
  Le dossier de «Cinétudes»
- page 6/6 -

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014