Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
11 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
morca

Inscrit le :
27/04/2004
113 critiques
5179 messages
Consulter le profil de morca
Envoyer un message privé à morca

Hergé

Vol 714 pour Sydney


Vol 714 pour Sydney
Première parution : 1968

 Pour la présente édition :

Editeur : Casterman
Nombre de pages : 62
ISBN : 2 203 00121 6

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (4 réponses)

si vous voulez du classique, en voilà...

Bon... Vous avez certainement lu ce tintin, comme tous les autres, mais pour les moins de 7 ans qui viendraient sur ce site :
Histoire :
Tintin n'a vraiment pas de bol... Parti pour un congrès d'aéronautique à Sydney, lui et ses compagnons (haddock, tournesol, milou) rencontrent Carreidas, un milliardaire qui va sous peu se faire enlever... Lui - et nos amis aussi !, car Carreidas leur a proposé de les emmener dans son jet privé...
Jet privé qui va être détourné sur une île perdue, où Rastapopoulos attend. Le bandit veut connaître les numéros de comptes du milliardaire pour lui prendre quelque argent ... !!!
Mais les héros arriveront à s'échapper grâce à l'intervention d'une mystérieuse voix....

Avis :
Bon...
Certes, rien à redire sur Hergé en général, enfin, au niveau bd. On connait l'ampleur du phénomène Hergé, et ses ayants droits sont bien au courant aussi, merci pour eux...
alors, soyons négatifs...

Tout d'abord, au niveau sf, on est très pauvre. Hergé, et c'est assez récurrent, aborde ici des thèmes de science fiction non pas tant par une envie de sf que parce qu'ils rentrent dans un package ésotérique.

Hergé nous glisse donc, pêle-mêle, les temples pseudo-aztèques avec représentation millénaire d'êtres venus de l'espace, les contacts secrets, mais suivis, entre aliens et terriens (un seul terrien en fait), la télépathie, l'hypnose et les éruptions volcaniques...
Ah, j'oubliais les soucoupes volantes, quand même...

Tout cela n'est pas bien beau, mais qui plus est, le scénario est mal ficelé. On dirait que Hergé avait senti (comme d'habitude) le sujet porteur, mais manquait d'imagination sur le coup :
Car, là, tintin manque VRAIMENT de bol. Non seulement il se fait enlever par hasard, en plus par son ennemi de toujours, Rastapopoulos, mais en plus, il est retenu sur la seule île au monde visitée par les extra-terrestres, pile poil le jour de la rencontre des troisièmes gugusses, et en même temps qu'une éruption volcanique... Vous avouerez...

Mais ce n'est pas le pire : on dirait qu'hergé a hésité entre plusieurs scénarii. Les extraterrestres arrivent un peu comme des cheveux dans la soupe, dans la deuxième partie de l'album. Tout cela manque d'unité..

Ensuite, la recette scénaristique commence à souffrir de ficelles et de trucs répétitifs, ce qui alourdit sévèrement le récit. Pour alourdir cela, l'énième retour des mêmes commence à lasser... : Szut, Rastapopoulos, Alan, et la famille Lampion en final, ça sent un peu le renfermé...

Bref, on a l'air d'être dur comme ça. Hergé restera Hergé. mais quitte à faire sf, on relira objectif lune et on a marché... qui, eux, allient un vrai traitement sf (un peu hard science peut-être :) - et une qualité de scénario tout autre...
et, pour du classique, on pourra se retourner sur Tezuka, c'est sûr...



Vous aimez ce livre ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (4 réponses)

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014