Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
12 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Trevize

Inscrit le :
28/06/2005
23 critiques
140 messages
Consulter le profil de Trevize
Envoyer un message privé à Trevize

Theophano 960

Pierre Stolze


Theophano 960
Illustration : Mandy
Première parution : 1995

 Pour la présente édition :

Editeur : Fleuve Noir
Collection : Métal
ISBN : 2-265-05508-5

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (3 réponses)

Comment vous expliquer cette histoire compliquée sans gâcher le plaisir de sa lecture ? A vrai dire je ne sais pas. Tout ce que peu vous dire c’est que elle se déroule dans un futur lointain ou les plus nantis on l’opportunité de (re)vivre –a titre de loisir- des vies virtuelles, vies ayant appartenues au grands personnages qui ont écrits l’histoire avec un grand H. Mais un jour la machine se dérègle et les utilisateurs se voyent projetés dans un monde en guerre, un monde tout a fait réel dont jamais personne n’avais jamais entendu parlé. Non, les réalités viruelles ne sont pas simplement devenues réelles, ce serait trop simple. L’expliquation est plus compliquée, mais je ne peu pas en dire pour ne pas ‘spoiler’ votre lecture.

Le décor dans lequel l’histoire se déroule m’a fait penser a celui de ‘Les clans de la lune Alphane’ de K. Dick, car on y trouve beaucoup de protagonistes venus de ‘tribus’, ‘ethnies’ differentes, ayant chacune leurs ceractéristiques propres. Les Viking y cotoyents les vaudou ansi que les colors et bien d’autres encore et ceci sur une même planète. Pierre

Stolze

écrit avec un vocabulaire assez riche, et en mêmes temps il emploie un style très facile a lire, avec pas mal d’humour. Le livre compte douzes chapitres mais les six premier prennent plus des trois quart du livre, elle forme la mise en place de l’intrigue, la présentation des personnages, la mise en place du décor à partir du septième chapitre l’histoire s’accelère et on peu commencer a imaginer le dénoument de plein de situations le plus loufoques et inéxpliquables.

A conseiller du même auteur le receuil de nouvelles ‘La Maison Usher ne Chutera Pas’.




Les images qui tuent…
Vous êtes Nicéphore Phocas, général de Byzance aux ambitions sans bornes. L’impératrice elle-même couche déjà dans votre lit. En cette année 960, vous venez de remporter une éclatante vitoire sur une escadre musulmane et vous vous apprêtez à recoquérir Chandax, la capitale de la Crète. Mais voici que surgit dans le ciel un Stuka en piqué… Que déferle le feu des orgues de Staline… Votre chevanl s’emballe. Pris de terreur, vous criez au secours. Personne, hélàs, ne semble vous entendre. Et pour cause: vous êtes prisionnier d’un univers virtuel. Un monde qui n’existe pas. Un monde dans lequel, bientot vou n’existerz plus.





Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (3 réponses)

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire