Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
16 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
115 critiques
7199 messages
Consulter le profil de Olivier
Envoyer un message privé à Olivier

Qui va là ?

Bob Shaw


Qui va là ?

Ce livre est noté   (4/5 pour 1 évaluations)


J'ai lu ce livre et je souhaite donner mon avis
La critique du livre
Lire l'avis des internautes (2 réponses)

Qui va là ?
Bob

Shaw


Denoël, pdf

L'histoire est assez simple : un type s'est fait effacer toute la mémoire et se retrouve dans la Légion de l'espace.
Il va donc devoir aller casser de l'ET avec une coquille pour se protéger le 3 pièces et un fusil qui ne marche que dans des conditions idéales, donc sur aucun champ de bataille.
Dès lors se pose les questions : qui suis-je ? qu'ai-je commis pour me retrouver là ?
Parce que d'habitude, dans la Légion, on ne recrute que des crapules endurcies, dont on a simplement effacé les quelques jours qui ont précédé l'incorporation, au cours desquels ont été commis les pires crimes, qui ont justifié cet enrolement, qui n'est amais qu'une condamnation à mort déguisée.
Mais à quoi bon penser à cela, à essayer de savoir qui vous êtes, et pourquoi vous êtes dans cette galère, quand vous devez vous battre dans le brouillard, ou plus exactement la fumée de cigarette d'une planète couverte de tabac et de volcans. Se battre contre les autochtones, des colons terriens qui refusent non seulement d'acheter du tabac à la Terre, mais aussi voudraient lui en vendre à prix cassé !
On pense bien sûr à Vance, revu par les Monthy Piton, pour les planètes délirantes.
Mais on pense surtout à une parodie antimilitariste du douteux Etoiles aux garde-à-vous, réhaussé d'un zest de L'univers en folie de Brown, pour les rebondissements délirants (comment voyager dans le temps avec une lunette de WC ? Le héros est-il vraiment pédophile ? Qui est Norman ?) et l'attitude du héros, qui cherche ses marques dans un monde qui lui échappe.

Qu'en est-il donc au final de cet excellent roman ?

Drôle, assurément.
Mais pas seulement, et c'est pour cela qu'il faut lire le roman.
Tout d'abord, parce qu'il sait faire feu d'archétypes de la sf, comme le space-opera ou le voyage dans le temps et les paradoxes temporels, ainsi que la manipulation de la mémoire
Mais au-delà de cela, comme toute satire, il y a un message au-delà de l'humour.
Résolument antimilitariste, car il s'agit d'un vibrant plaidoyer pour une liberté individuelle et le libre choix de sa vie, à l'exact opposé du roman de Heinlein. La guerre est toujours liberticide, ce que l'on a tendance à oublier.
Ce roman est un hymne nietzschéen à la vie, une ode à la liberté, un hurlement contre la connerie humaine dans sa version la plus insupportable : le militarisme.

Je ne connaissais pas l'auteur, mais je dois dire que je vais m'intéresser à son oeuvre, qui parait vraiment riche et intéressante, à commencer par Une longue marche dans la nuit et Les yeux du temps.




Pour s'engager dans la Légion de l'Espace et aller combattre sur des planètes infectes des extra-terrestres avides de sang humain, avec pour tout équipement un protège-testicules et un fusil perfectionné fonctionnant exclusivement dans des conditions idéales qui n'existent sur aucun champ de bataille, il faut avoir des raisons sérieuses de fuir son passé. Mais quand, justement, comme le soldat Pay, on l'a oublié, ce passé, parce que la Légion vous a effacé la mémoire et que votre seule chance de vous libérer, c'est de la retrouver... on est pris dans un piège diabolique : le Catch 22 de la science-fiction. Un humour noir irrésistible et une charge contre les militaires de tous les temps.





Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (2 réponses)

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire