Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
11 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Ione

Inscrit le :
26/04/2004
11 critiques
894 messages
Consulter le profil de Ione
Envoyer un message privé à Ione

Les nettoyeurs

Julien Centaure


Les nettoyeurs
 Pour la présente édition :

Editeur : Auto édition (amazon)

La critique du livre
Soyez le premier à donner votre avis !

Ayant vraiment apprécié le dernier roman « Esperanza 64 » de cet auteur, je me suis lancée dans la lecture de son premier : Les nettoyeurs.

Encore une fois, je n’ai pas été déçue par cette découverte. Des idées vraiment intéressantes et un traitement de l’histoire qui tient le lecteur en haleine. Des personnages attachants et un style d’écriture fluide et très agréable à lire.

La première partie du roman campe les personnages principaux, la société dans laquelle ils évoluent et à laquelle ils ont dû s’adapter pour survivre à l’arrivée d’entités extraterrestres ayant décimé l’humanité vivant à la surface de la planète.

Les hommes vivent donc dans des cités souterraines. Une vie et une organisation parfaitement intégrée et convenant à tout le monde. En effet, voilà un millier d’années que cela fonctionne ainsi et tout le monde s’en accommode, n’ayant jamais connu autre chose.

Seul un tout petit groupe d’humains, les nettoyeurs, vont à la surface pour vérifier les installations vitales de la cité enterrée. Mais être nettoyeur n’est pas donné à tout le monde. Seuls ceux qui savent arrêter le flot de leurs pensées peuvent échapper aux terribles Ploutons qui ont la particularité de décérébrer tout humain se trouvant à moins de 30 m.

Julien

Centaure

réussi - comme il l’avait fait pour Espéranza 64 d’ailleurs - à tenir son lecteur en haleine à travers le huit-clos de la première partie du romain, exercice somme toute assez périlleux. Et c’est justement au moment où je me disais que ça commençait à devenir un peu long que Boom ! retournement de situation… qui annonce une deuxième partie tout aussi captivante… mais je vous laisse découvrir de quoi il s’agit de peur de dévoiler une partie de l’intrigue.

J’ai retrouvé quelques thèmes similaires entre les deux romans. La manipulation mentale exercée par les extraterrestres sur les humains (bien que différente dans les deux oeuvres) ainsi que l’hostilité de la nature sauvage vis à vis des nouveaux venus.

Un petit bémol à nouveau concernant la mise en page de l’édition Broché : comme il s’agit d’une auto-édition, Julien

Centaure

ne bénéficie pas de la relecture et de la mise en page de professionnels et les paragraphes sont donc peu marqués et le texte un peu trop tassé à mon goût. Quelques coquilles se baladent au gré du texte, mais tout ces petits défauts ne gênent en rien la lecture (en tout cas, me concernant).

Il est bien regrettable qu’aucune maison d’édition ne prenne le « risque » d’éditer cet auteur qui a - à mon sens - beaucoup de talent et de très belles idées.




Pratiquement décimée par les Ploutons un millier d'années auparavant, la civilisation humaine ne subsiste plus que dans quelques cités souterraines éparpillées sur la planète.
Les gens vivent et meurent dans leur cité sans jamais voir la lumière du jour.
Seuls les nettoyeurs, insensibles aux Ploutons, montent encore à la surface pour entretenir les installations. Ils doivent y affronter une nature particulièrement hostile où la moindre erreur est fatale.
Lum est l'un des nettoyeurs de la cité d'Antéa. Passionné par son métier, il détient le record absolu du nombre de sorties à la surface.
Mais cette 489ème sortie ne va pas du tout se dérouler comme d'habitude.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Soyez le premier à donner votre avis !

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Esperanza 64   

Esperanza 64

    

Julien Centaure



Cette critique est signée Ione
Aucune réponse pour le moment...

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014