Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
15 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Olivier

Inscrit le :
02/09/2004
122 critiques
7535 messages
Consulter le profil de Olivier
Envoyer un message privé à Olivier

Les extraterrestres expliqués à mes enfants

Roland Lehoucq


Les extraterrestres expliqués à mes enfants
 Pour la présente édition :

Editeur : Seuil

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (1 réponses)

Je dois bien avouer que jusqu’ici, la question extraterrestre relevait à mes yeux de la biologie. L’idée courante selon laquelle il faut de l’eau liquide, ce qui impliquait une température adéquate ainsi qu'une pression idoine permettaient d’expédier la physique pour passer à la biologie, pour passer du décor aux personnages. Histoire de faire un peu intello, ajoutons-y un zeste de la philosophie, en l’occurrence de la métaphysique. En bon athée, je ne m’encombre point de théologie, car la vie extraterrestre n’est pas sur Terre, dans une compilation d’écrits controuvés ni chez un illuminé qui aurait mieux fait de rester chanteur. Elle est dans un espace autrement mieux connu qu’aux époques où furent rédigés lesdits écrits.

Première grande leçon, l’importance de la physique. Eh oui, j’avais complètement sous-estimé la physique ! Pensez donc à la gravité. Si elle est écrasante, vous aurez peu de chances de trouver des bipèdes, et encore moins des êtres volants ! Que dire aussi des végétaux ? Il parait peu probable de voir pousser des séquoias sur une planète à la gravité écrasante : il faudra plutôt compter sur de la mousse, des lichens ou de la toundra. Même chose pour l’atmosphère : sa composition peut grandement influer sur la vie. Si la Terre a connu des libellules d’un mètre (oui, j’aime les libellules, cet insecte gracile qui a en sus le bon goût de se goinfrer de moustiques), c’est parce que son atmosphère de l’époque le permettait, et ne le permet plus aujourd’hui où elle est beaucoup moins riche en oxygène. L’atmosphère conditionne donc la respiration, tout comme la présence d’eau ou de tout autre liquide. Et l’ouïe, ce sens si important, est lui aussi étroitement dépendant du milieu (liquide et/ou gazeux) dans lequel la vie existe. Même chose pour l’odorat : avec une atmosphère ténue, vous aurez bien peu d'odorat.
L’étoile, pour moi, se bornait jusqu'ici à chauffer suffisamment mais pas trop, pour que l’eau soit liquide. Pensez donc !
Elle apporte tout de même la lumière, et interfère donc grandement avec la vue. Pour peu que la lumière soit faible, vous risquez d’avoir des yeux immenses. Ajoutez-y la présence ou non de nuages et, pourquoi pas, une nuit perpétuelle. Vous avez non seulement la vue, mais aussi la question de la photosynthèse. Cette fameuse photosynthèse que nous avons longtemps pensé être l’alpha et l’oméga de vie : que dalle ! Il a suffi de plonger dans les abysses pour y trouver une vie exempte de toute synthèse, parfois dans des milieux tellement hostiles que nous les croyions stériles. A quel point nous trompions nous !
Fort de toutes ces données, et des incroyables découvertes récentes, des exoplanètes telluriques aux êtres des abysses, la question de la vie dans le système se pose. Si l'hypothèse n'est pas à exclure, il semble exclu de trouver une vie intelligente. Quoi que... S'il existe une vie intelligente dans notre système solaire ou ailleurs, la meilleure preuve de cette intelligence ne serait-elle pas de nous ignorer ?

Ce qui m’a le plus frappé dans le livre de Roland

Lehoucq

peut se résumer ainsi : la physique est le prima de toute vie. Loin d’être un simple décorum, elle est aussi la didascalie de la vie. C’est de tout cela et de bien d’autres choses, avec une délicieuse érudition mêlant physique, biologie et bien sûr la sf (Forward, Benford, Clement : nous sommes dans un livre scientifique, n’est-ce pas) que Roland

Lehoucq

va vous parler au fil des pages de ce livre passionnant.
De la science érudite et amusante, allant et revenant de Darwin aux exoplanètes en passant par les communications interstellaires, les dinosaures et le Cambrien, pour finalement aborder scientifiquement le thème le plus connu et le plus rebattu de cette fiction qui nous est si chère : est-il un plus bel hommage à ce que l’on appelle science-fiction ?




Les extraterrestres existent-ils pour de vrai ?

Où les trouver ?

Ensemble, l’astronomie et la biologie désormais commencent à pouvoir répondre à ces questions.

Plusieurs centaines de planètes découvertes autour d’autres étoiles, des milliards d’étoiles dans une galaxie, cela en fait, des possibilités...

Et pourquoi pas plus près, sur Mars, Titan ou Europe ?

Romans, bandes dessinées et films de science-fiction ( E.T., Alien,Avatar et tant d’autres) ont imaginé nombre de formes de vie extraterrestres.

En examinant ces créatures à la lumière des connaissances scientifiques actuelles, on peut tenter de savoir à quoi ils pourraient bien ressembler en réalité.

Créatures primitives ou civilisations plus avancées que la nôtre ? Et, dans ce cas, comment communiquer avec eux ?

Roland Lehoucq est astrophysicien au CEA de Saclay et professeur à l’École polytechnique. Il a publié dix-huit ouvrages et collaboré à plusieurs expositions scientifiques. Il a reçu en 2008 le Prix de la communication scientifique de la Société française d’astronomie et en 2010 le prix Diderot-Curien de l'AMCSTI.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (1 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Faire de la science avec Starwars   

Faire de la science avec Starwars

    

Roland Lehoucq



Cette critique est signée LeGaidol
Aucune réponse pour le moment...

SF : la science mène l’enquête   

SF : la science mène l’enquête

    

Roland Lehoucq



Cette critique est signée Gui
Aucune réponse pour le moment...

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire