Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
41 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Trevize

Inscrit le :
28/06/2005
23 critiques
140 messages
Consulter le profil de Trevize
Envoyer un message privé à Trevize

Les Pourvoyeurs

André Ruellan


Les Pourvoyeurs
Illustration : Boris Golzio
Première parution : 1957

 Pour la présente édition :

Editeur : Denoël
Collection : Présence du fantastique
Date de parution : 1996
ISBN : 2.207.60060.2

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (1 réponses)

Alain Heurtot est le fils d’un notaire de province, il connait une vie paisible et exemplaire A ces 17 ans il tombe alors incroyablement amoureux d’une jeune parisienne venue en vacance près de chez lui. Mais elle est toujours accompagné de Serge, son tuteur. Un soir, rendu fou par la jalousie il tue, par balle, Laurence (la fille) et Serge et va imméditement se rendre a la police. Mais revenu sur les lieux du crime les corps ont disparus et aucune trace de sang ou de violence. Alors Alain est envoyé chez les fous. A sa sortie il rompt tout contact avec ces parent et part vivre a Paris ou il rève de devenir écrivain. Un jour il est pris de fuieux malaises et pense voir que Laurence, dans l’hotel situé en face de chez lui. Comme hypnotisé il se rend sur les lieu de sont crime commis quinze ans auparavant et y meurt par balles. Il se retrouve alors dans un ‘entre-monde’ peuplé de pourvoyeurs d’âmes, âmes qu’ils receuillent et livrent au patron (la mort?). Ce monde fonctionne suivant des règles bien précise. Il y retrouve Laurence et Serge. Son amour pour la fille est toujours aussi grand et il fera tout pour la reconquerir…Y arrivera-t-il?

Voila comment je peux vous expliquer le plus simplement possible cette histoire d’amour (car cela en est une!) sans vous en devoiler la fin. Je dis le plus simplement possible car dans ce livre (comme dans d’autres du meme auteur) l’écrivain utilise des ‘boucles temporelles’ pour permettre a Alain a retourner dans le passé afin de modifier le futur. Ceci rend l’histoire un peu confuse de temps à autres mais en fin de compte on s’y retrouve assez facilement. Ayant lu plusieurs livres déjà du même auteur, j’ai d’abord eu peur que celui-ci tombe dans la répétion, en effet pas mal de themes abordés dans ce livres ce retrouves souvent dans l’œuvre de

Ruellan

: l’amour, la mort, la relativité du temp.Sans pour autant etre un chef d’œuvre j’ai fini par trouver ce livre assez sympathique car malgré la rédondance des theme abordé ce livre est assez original, poétique et froidement mathématique à la fois. l’Histoire reste franchement romantique.


L’auteur

André

Ruellan

(1922) a longtemps exercé la médecine tout en publiant au fil des ans, le plus souveny sous le nom de Kurt Steiner, uen trentaine de roman d’epouvante ou de S-F, don’t le célèbre cycle d’Ortog. Lauréat du prix de l’Humour noir en 1963 pour son manuel du savoir-mourir et, en 1985, du Grand Prix de la S.F. française pour Mémo (Présence du futur), il a aussi beucoup travaillé pour le cinéma, notamment avec J.P. Mockey.
En 1957 Jean Cocteau lui écrivait: “C’est une sombre fête que de vous lire.”




L’auteur
André Ruellan (1922) a longtemps exercé la médecine tout en publiant au fil des ans, le plus souveny sous le nom de Kurt Steiner, une trentaine de roman d’épouvante ou de S-F, don’t le célèbre cycle d’Ortog. Lauréat du prix de l’Humour noir en 1963 pour son manuel du savoir-mourir et, en 1985, du Grand Prix de la S.F. française pour Mémo (Présence du futur), il a aussi beucoup travaillé pour le cinéma, notamment avec J.P. Mockey.
En 1957 Jean Cocteau lui écrivait: “C’est une sombre fête que de vous lire.”


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (1 réponses)

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Le disque rayé   

Le disque rayé

    

André Ruellan



Cette critique est signée Olivier
8 réponses y ont été apportées. Dernier message le 02/06/2006 à 22h59 par Olivier

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire