Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
5 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Ione

Inscrit le :
26/04/2004
12 critiques
898 messages
Consulter le profil de Ione
Envoyer un message privé à Ione

Le pionnier de l'atome

Jimmy Guieu


Le pionnier de l'atome
Première parution : 1952

 Pour la présente édition :

Editeur : Fleuve Noir
Collection : Les lendemains retrouvés
ISBN : 2-265-02779-0

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (9 réponses)

L'histoire

Ali Ben Rhâ, est occultiste, scientifique, Mage, ..., et va devoir résoudre l'énigme du métal "vivant".
Pour cela, il fait un voyage astral au coeur de la matière... (bigre !)


Mon avis

Style : sans intérêt aucun, fade. Ca me fait penser à du Jules Vernes mais privé de poésie et d'imagination.

Intrigue : mauvaise, aucun réalisme.

Guieu

a voulu explorer l'idée de l'imbrication des mondes. Les planètes seraient des électrons tournant autour de leur Soleil/neutron, les systèmes solaires sont des atomes. Et inversement, les électrons composant notre matière sont des planètes - les noyaux, leur Soleil... l'idée n'est pas complètement débile, mais elle est mal traitée AMHA.

C'est un mélange peu réussi de science de l'époque (50's 60's) et de sciences occultes. Il a une vision réductrice du héros et de ce que peut donner les avancées scientifiques.

Le pire dans tout ça, c'est le décalage complètement indécent qu'il y a entre la vie des personnages du roman et le traitement réservé aux mondes (systèmes solaires et Univers) explorés. Les gens y meurent par milliers, que dis-je, par millions mais ce n'est pas vraiment très grave car il s'agit souvent d'une petite erreur de jugement qui partait d'un bon sentiment qui est à l'origine de ces génocides. La chose est traitée avec une légèreté hallucinante.
Je me demande si cela reflète l'esprit général de la population de l'époque ou si c'est un fait de l'auteur, si c'est sa vision de la vie, de sa vie.


Comme je n'y connais vraiment rien en matière de SF française (honte à moi...) je me suis décidée à combler cette lacune.
Par un beau et frais matin de Novembre, je suis allée dans la première boutique d'occas venue, et j'ai décidé de prendre tous les bouquins de SF Française que je trouverai.
Parmi tous ceux que j'ai trouvé , il y avait celui-ci.
Je n'avais aucun à priori, prête à découvrir tout ce qui s'est fait en matière de SF Fr
Je pense que je lirai certainement un ou deux autres

Guieu

pour ne pas rester sur cette impression (ou au contraire pour la confirmer).

Quoiqu'il en soit, je ne condamne pas complètement l'auteur car je n'ai pas de recul sur ses oeuvres, mais je ne recommande surtout pas la lecture de ce livre.

PS : la couverture que j'ai mise pour l'image n'est pas celle de l'édition FN super luxe que j'ai lu et dont j'ai mis les références.




Soudain, de l'anneau de clé, sortit une vapeur orangée qui monta rapidement et prit une apparence humaine. Elle se coagula dans l'air et se transforma sur-le-champ en un splendide corps de femme, mais un corps tout à fait matériel cette fois !
Stupéfaits et croyant être les jouets d'une hallucination collective, les assistants n'osaient pas parler. Ils restèrent là, comme pétrifiés, à regarder cette jeune fille d'une beauté exceptionnelle, qui venait de surgir devant eux tel un diable de sa boite.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (9 réponses)

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire