Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
21 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
morca

Inscrit le :
27/04/2004
113 critiques
5179 messages
Consulter le profil de morca
Envoyer un message privé à morca

Grzegorz Rosinski (dessin), Jean Van Hamme (scénario)

Le grand pouvoir du Chninkel


Le grand pouvoir du Chninkel
Première parution : mai 1993

 Pour la présente édition :

Editeur : Casterman
Nombre de pages : 165
ISBN : 978-2203334397

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (7 réponses)

Histoire : Depuis longtemps, trois peuples, dirigés par trois immortels, se livrent à une guerre terrifiante. Ce pour une raison oubliée.
Ces peuples ne se lancent pas seuls dans la bataille : certains utilisent des esclaves comme chair à canon.
Miraculeusement rescapé d'une bataille, J'on, un Chninkel - sorte d'humain de petite taille avec des oreilles pointues - s'aperçoit qu'il peut être libre. Alors qu'il s'interroge, il rencontre U'n - dieu unique du coin.
Et Dieu en a marre de ces tueries. Alors, il donne à Chninkel une mission : sauver le monde. A cet effet, U'n lui donne aussi le Grand Pouvoir... Mais quel pouvoir ? Et comment réaliser ce tour de force, J'on n'en sait pas plus.

Avis : Je ne donnerais pas mon avis dans cette chronique.
Je ne dirais qu'une chose :
Le grand pouvoir du Chninkel est considéré par beaucoup comme une oeuvre majeure de la BD. Etonné par cette position, un autre nombre en appelle à la supercherie. C'est avant tout le scénario de Van Hamme qui est ici en cause, et non pas le dessin de Rosinski.
Donc, 2 points :
Pour le graphisme, on a plusieurs éditions, et on pourra lire cette bd en noir et blanc ou en couleur. Là aussi, les aficionados annoncent clairement leur vue : il faut le lire en noir et blanc. Perso, j'avais les deux en mains, et j'ai comparé les premières pages. J'ai cru bon de prendre les couleurs, pour une question de lisibilité, mais je ne connaissais pas alors - évidemment - le scénario.
Je pourrais suivre l'avis des amateurs, puisque le noir et blanc est originel, la colorisation venant après. Je ne sais pas s'il y a vraiment de la perte entre les deux, cependant.

Pour le scénario. On a une base - et un fond - d'héroic fantasy très classique. Mais Van Hamme s'ingénie à jouer de références - et en premier lieu la Bible. C'est là que l'ouvrage donne matière à empoignade. Van Hamme amène-t-il une réelle réflexion, s'agit-il de pur recyclage ? Voyons si la question se pose ici.
Disons, sans approfondir, que ma position pour l'instant est un peu entre les deux. Par contre, à noter, le final est plutôt inattendu. Enfin, moi, je l'avais pas anticipé..
Voyons donc ici, si "Le grand pouvoir du shninkel" va occasionner des réactions comme il se fait ailleurs...



Vous aimez ce livre ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (7 réponses)

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014