Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
13 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Cyril

Inscrit le :
10/11/2004
23 critiques
651 messages
Consulter le profil de Cyril
Envoyer un message privé à Cyril

La soupe aux choux

René Fallet


La soupe aux choux
Illustration : Roger Blachon
Première parution : 1983

 Pour la présente édition :

Editeur : Gallimard
Collection : Folio
ISBN : 2-07-037479-3

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (6 réponses)

Bouquin que j'ai lu suite à une sorte de défi lancé par Olivier, j'avais à l'esprit l'imagerie burlesque imposée par le film. Monumentale erreur ! Le film n'a retenu que le délire franchouillard et pétomane du bouquin en négligeant son coeur, le thème fondamental qui le sous-tend : une nostalgie poignate pour une france rurale quasiment disparue à l'écriture du livre.

En effet, à travers ce livre et derrière le masque de la satire gauloise, se cache une ode à la France rurale de l'après guerre, aux goûts simples, à la structure familiale traditionnelle. René

Fallet

dresse un état des lieux, déplore la disparition d'un certain état d'esprit paillard qui faisait de la France une nation où il faisait bon vivre ; mais d'un autre côté, son livre ne cache pas que certains aspects de la modernité ont apporté un net progrès, et notamment de l'émancipation de la femme. La vie moderne plus complexe mais plus égalitaire face à la simplicité, la rudesse et aussi (l'auteur ne le cache pas) une certaine inégalité de fait du système ancestral clef de voute de cette france rurale d'antan. La nostalgie, voilà le sentiment principal du livre et René

Fallet

sait y faire. On en vient presque (j'ai dit presque, hein !) à regretter cette vie de village si simple et quelque peu nonchalante.

Bref ! Un très bon bouquin qui souffre énormément de l'image cinématographique qui s'y rattache alors qu'il vaut mieux que cela. Personnellement, je vous conseille de le lire, mais moins comme un livre de SF -- en fait, l'aspect science-fictionesque n'est là que pour introduire une distanciation -- que comme un livre sur un moment crutial de la France où notre pays est passé de l'archaïsme à la modernité en à peine trois décennies.

A lire, donc.

(C'est Olivier qui va être content, lui qui attendait cette fiche)




Deux vieux paysans, deux amis, le Cicisse Chérasse et le Glaude Ratinier, achèvent modestement leur existence aux confins d'un village bourbonnais en voie de disparition. Une nuit, une soucoupe volante se pose dans le champ de Glaude. Un extra-terrestre en sort, que le Glaude appelera « la Denrée ». La Denrée vit dans un austère astéroïde où les notions de superflu sont inconnues. L'absorption d'une assiettée de soupe aux choux va plonger le voyageur interstellaire dans un tout autre monde, celui du plaisir de vivre, celui de l'amité. Et ce sera la révolution sur sa planète.Quand au Cicisse et au Glaude, ils vont connaître une fin de vie plutôt inattendue !

Prix Rabelais





Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (6 réponses)

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire