Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
19 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
oman

Inscrit le :
11/02/2005
90 critiques
994 messages
Consulter le profil de oman
Envoyer un message privé à oman

L'oeuf du dragon

Robert Forward


L'oeuf du dragon
Traduction : Jacques Polanis
Titre original : Dragon's egg
Première parution : 01 février 1984

 Pour la présente édition :

Editeur : Robert Laffont
ISBN : 2221011325

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (4 réponses)

« Date : 500 000 av. J.C.
Etendu dans son nid de feuillage à la fourche d’un arbre. Buu contemplait les étoiles qui parsemaient le ciel obscur. Le jeune humanoïde aurait dû dormir, mais la curiosité le maintenait éveillé. Un demi-million d’années plus tard, ce pétillement d’intérêt aurait sans doute entraîné son esprit aux confins de l’univers à la découverte des mystères mathématiques de la relativité. Pour l’instant… »


L’histoire :

Une étoile s’est effondrée il y a 500.000 ans dans la constellation du dragon, provoquant une nova dont les ondes de choc atteignirent notre système solaire et l’illumina pendant une année. La vie muta imperceptiblement. La supernova éjecta une naine en direction de notre système et qui se transforma en étoile à neutron et qui en se refroidissant, permit de voir le jour à la vie. Mais quelle vie : gravité plusieurs dizaines de milliards de g, une rotation sur elle-même en 0.2 secondes. Et pourtant…
2020 : une thésard découvre, à l’aide d’une sonde, des parasites électromagnétiques étranges venant du soleil…

La gravitation en question.

Forward

est un physicien spécialisé dans la gravitation et c’est pourquoi il a pu imaginer de manière si précise les conditions de vie à bord d’un pulsar, une étoile naine extrêmement repliée sur elle-même où la gravité est des milliards de fois plus importante que sur Terre. De plus les conditions magnétiques liées à une rotation extrêmement rapide font de ce monde un monde inhabitable pour l’homme. Néanmoins, ne peut on imaginer qu’une forme de vie puisse prospérer malgré tout ?
Apparemment, ce scientifique a su extrapoler la vie terrestre dans les années 2020, au vu de notre niveau de technologie et de ses progrès, car rappelons le, ce roman a été écrit en 1980, et on se plait à dire que le monsieur n’est pas loin d’avoir vu juste.

Civilisation.
Autant

Forward

a usé de nombreux détails techniques pour nous décrire notre propre évolution technique, autant il nous raconte une belle histoire plutôt facile à lire concernant l’évolution de la vie sur le pulsar. Et ce qu’on dire, c’est que cela m’a rappelé des jeux comme civilization, où le but de ce jeu est de créer une civilisation à partir de pratiquement rien. C’est pourquoi les différentes étapes (barbarie, moyen âge…) nous sont décrites de manière très astucieuse en tenant compte de la particularité du pulsar. Le contraste entre la partie concernant les humains et la partie écrite avec une grande poésie sur la vie du pulsar est véritablement saisissant et donne tout son charme au roman.

Très intelligent du début à la fin, ce roman ravira les amateurs de science, mais aussi d’édification d’empire.

Extraits :

« Pétale-brisé coulait son corps allongé entre les rangées irrégulières de plantes à pétales, palpant attentivement de ses tentacules le gonflement des cosses mûrissantes au-dessous de chaque plante. Tout en se déplaçant, il comptait subconsciemment les cosses – mais pas en termes numériques, car la totalité de ses connaissances arithmétiques se limitaient à : un, deux trois, beaucoup. »




L'Oeuf du Dragon, c'est une étoile à neutrons, issue d'une supernova qui illumina le ciel de la Terre il y a plus de cinq cent mille ans.
L'explosion de l'étoile la propulsa en direction du système solaire. Si bien qu'on détecta en 2020 une étoile à neutrons toute proche dans la constellation du Dragon. C'était une etoile naine, d'un diamètre de vingt kilomètres, d'une densité prodigieuse et à la surface de laquelle la pesanteur valait soixante-sept milliards de fois celle de la Terre.
Mais cet objet surprenant était plus étrange encore. Parce qu'une forme de vie y était apparue. Puis l'intelligence, avec l'espèce des Cheela.
Lorsqu'une expédition terrestre rend visite à l'Oeuf du Dragon, comment pourra-t-elle communiquer avec ce peuple étrange pour lequel le temps s'écoule un million de fois plus vite que pour un humain ?
Et alors que sa civilisation progresse aussi un million de fois plus vite.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (4 réponses)

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire