Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
8 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Zaroff

Inscrit le :
08/06/2009
20 critiques
74 messages
Consulter le profil de Zaroff
Envoyer un message privé à Zaroff

Fils unique

Jack Ketchum


Fils unique
Traduction : Benoit Domis
Illustration : Piotr Kozikowski
Titre original : Only Child
Première parution : 1985

 Pour la présente édition :

Editeur : Bragelonne
Date de parution : février 2009
ISBN : 978-2-35294-268-9

La critique du livre
Soyez le premier à donner votre avis !

Ketchum

s'est inspiré d'un documentaire relatant l'histoire tragique d'une infirmière ayant tué son mari en 1989. Ce roman est réussi pour de multiples raisons : la trame juridique et procédurale (lors des journées d'audience) est irréprochable, les paragraphes oscillent de l'horreur des sévices sexuels au thriller noir.

Ketchum

ne se contente pas d'écrire un simple récit de viol, d'actes pédophiles ou d'inceste avec des grands effets visuels et vulgaires, l'auteur a l'intelligence de distiller la violence cachée que la justice inflige aux victimes.

Une fois de plus, ce roman de

Ketchum

est éprouvant. Certaines scènes sont dures car ancrées dans le réel.

Ketchum

nous évite un voyeurisme de bas étage et dénonce avec brio la situation d'une femme désespérée aux prises avec un mari fou et incestueux envers son fils de huit ans. Cette violence domestique vous prend aux tripes comme seul sait le faire

ketchum

.




"Lydia Danse croit avoir enfin trouvé le bonheur du foyer. Son mari semble le meilleur des hommes. Leur jeune fils est merveilleux. Pourtant le Mal se cache sous son propre toit. Les années passant, la façade s'effrite, et son mari, sûr de sa toute-puissance, resserre son emprise sur sa famille. Tous les moyens de coercition sont bons, pourvu qu'ils lui procurent l'ivresse du pouvoir. Prête à tous les sacrifices et à se mettre elle-même en danger, Lydia fera tout son possible pour tirer son fils de ses griffes. Mais Arthur Danse n'est pas homme à renoncer à ce qui lui appartient. Ce qu'il prend par la force, il s'y accroche et ne le lâche pas...

Voici la lutte désespérée d'une femme démunie, épouvantée par la souffrance de son fils, terrorisée par un mari violent, mais qui trouvera la force de s'opposer à lui, alors que toutes les armes finissent par se retourner contre elle.
Sans voyeurisme ni complaisance, Jack Ketchum ne nous épargne rien. Il nous tient, haletants et bouleversés, jusqu'au dénouement du drame."


JACK KETCHUM, né en 1946, est considéré comme l'un des plus importants auteurs américains vivants. Derrière ce pseudonyme (emprunté à un hors-la-loi américain qui finit pendu) se cache un écrivain qui fut le secrétaire de Henry Miller. Ketchum a publié onze romans et pas moins de trois films viennent tout juste d'être tirés de ses œuvres. Après Une fille comme les autres et Morte saison, il s'attaque cette fois aux violences domestiques, à la pédophilie et à l'inceste... et fait un crochet par la violence que la Justice inflige aux victimes.


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Soyez le premier à donner votre avis !

Peut-être aimerez-vous aussi ces livres du même auteur ?
Morte Saison   

Morte Saison

    

Jack Ketchum



Cette critique est signée Zaroff
13 réponses y ont été apportées. Dernier message le 12/08/2009 à 15h55 par Olivier

Une fille comme les autres   

Une fille comme les autres

    

Jack Ketchum



Cette critique est signée Olivier
1 réponse y a été apportée. Dernier message le 08/04/2018 à 11h15 par Jim

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire