Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
20 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Gracie

Inscrit le :
05/10/2004
37 critiques
1857 messages
Consulter le profil de Gracie
Envoyer un message privé à Gracie

Delirium tremens

Ken Bruen


Delirium tremens
Traduction : Jean Esch
Titre original : The Guards
Première parution : 2005

 Pour la présente édition :

Editeur : Gallimard
Collection : Série noire
ISBN : 2-07-03411-6

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (16 réponses)

Ken

Bruen

est un auteur irlandais qui écrit du polar irlandais.
C'est le premier que je lis, mais ça a l'air important.

Le personnage principal, Jack Taylor, est un détective privé, mais il est surtout profondément alcoolique et noie sa détresse et son dégoût du monde dans son addiction préférée à laquelle il peut éventuellement ajouter d'autres substances stupéfiantes, à l'occasion.

Jack Taylor est un antihéros qui règle les problèmes de façon expéditive et peu orthodoxe, ou bien parfois, souvent, il ne les règle pas du tout....

Au départ, notre héros doit mener une enquête, il devrait...
Mais l'enquête a finalement peu d'importance.

Ken

Bruen

nous raconte surtout une ville et une micro-société de gens marginaux. Leur regard acerbe et désabusé sur le monde et l'humanité est aussi plein d'humour et de détachement et finalement totalement jouissif.

"...les clodos, c'est comme nos frères, ils sont du mauvais côté."

A lire !




Ancien flic viré pour alcoolisme sévère, Jack Taylor traîne sa misère et son mal de vivre dans les pubs des quartiers populaires de Galway. Entre deux rasades de Jameson et une gorgée de Guinness, il laisse vaguement entendre aux poivrots de son entourage qu'il pourrait être un bon détectivce privé.

À sa grande surprise, une femme vient un jour le trouver à son comptoir préféré pour le supplier d'enquêter sur la mort de sa fille qui se serait, soi-disant, suicidée ...

Avec l'aide de son copain Sutton, peintre à moitié raté et grand amateur de spiritueux, et de Catherine, jeune punk à la langue bien pendue, Jack se lance dans un enquête qui le conduira bientôt jusqu'aux bas-fonds de Galway.

Entre deux crises de delirium tremens, Jack Taylor ressemble à un équilibriste sur le fil du rasoir. Attention, le précipice n'est jamais loin ..





Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (16 réponses)

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire