Forum SF
  Critiques
  Critiques BD
  A propos du site
  L'Atelier
  Remue-méninges
    Le bistrot
    Annonces (une dédicace ? vous venez de publier un livre ?)
Pseudo :
Passe :
  Pas encore enregistré ?
  Mot de passe oublié ?
7 visiteurs actuellement
  Les forums de Culture SF
Trevize

Inscrit le :
28/06/2005
23 critiques
140 messages
Consulter le profil de Trevize
Envoyer un message privé à Trevize

Dans mon dedans

Sandra Vo-Anh


Dans mon dedans
Première parution : 1998

 Pour la présente édition :

Editeur : Sortilèges
Collection : Les Anges du Bizarre
ISBN : 2-251-82005-1

La critique du livre
Lire l'avis des internautes (4 réponses)

Que diriez vous d’un assassin totalment impulsif, impotent, masochiste au dernier degré qui croit depuis peu etre devenu un vampire et qui -ironie du sort- a une tres mauvaise denture et souffre de rages de dents insurmontables? ….Cela vous tente?….en tout cas c’est tres exactement une page de la vie de ce personnage que nous invite a partager l’auteur.

Sans doute le plus gore et le plus drole des 5 premier volumes de la collection “Les anges du bizarre”. Le style est clair, les descriptions gores sont chirugicales, le sang et autres liquides corporels, se melent, giclent, tachent, collent. Autant l’assassin peut etre carrément ecoeurant et malsain autant il peut etre drôle et eveiller de la pitié au lecteur.
Pour garder le suspense le livre est composé de petit chapitres, eux compsés de peitparagraphes. Le vocabulaire est populaire voire grossier.
Vo-Ahn ecrit ici toujours à la première personne du singulier, Il prend la place de l’assassin sauf a trois occasion (chapitres) ou il se met dans la peau de la victime et decrit la scene toujours a la première personne du singulier.

J’ai lu des Lovecraft, des Edgard Poe, des Farmer, des King, et je ne souviens pas avoir été plus ecoeuré et/ou effrayé que par ce livre, sauf que ici il y a de l’humour en plus !!!

Bien que ce livre sort d’une collection non SF, je trouve intéressant de vous faire part de cette chronique car il s'agit d’un livre hors du commun. Ce livre fait partie d’une collection que j'ai découvert il y a peu de temps et qui m’a tout a fait séduit. Ce sont ici de petits volumes pleins de saveurs et de personnalité. Cette collection “Les Anges du Bizarre” se targue d’offrir l’inhabituel, les inouïs, les sulfureux, les inclassable, des romans noirs, des histoires fantastiques ou d’épouvante et a mes yeux elle y arrive.




“J’avais à peu près lacéré tout son corps, mais je me suis aperçu que son ventre était intact, et que je n’avais pas touché à sa petite main molle. J’etais en plein inspiration, et plutot que de faire des incisions n’importe comment, j’ai décidé de graver mon prénom, en me servant de son nombril pour faire le ‘o’ de Preston.”
Dans ce roman de la vie quatidienne d’un déroutant assassin, Sandra Vo-anh parvient par des voies détournées, à créer un personnage qui possède le pathétique et la solitude de la créature de Frankenstein.
Sandra Vo-Anh, 28 ans déjà publié ‘Dégénérescence’


Vous aimez ce livre ou cette critique ? Faites-en part à vos amis !   
  



Lire l'avis des internautes (4 réponses)

Science-fiction

, fantastique, fantasy : Culture SF, toutes les littératures de l'imaginaire

© Culture SF 2003 / 2014 - Conception et réalisation : Aurélien Knockaert - Mise à jour : 08 juin 2014

nos autres sites : APIE People : rencontres surdoués - Traces d'Histoire